[Total : 4    Moyenne : 4.5/5]

Un antioxydant est une molécule capable de ralentir ou de prévenir l’oxydation d’autres molécules. L’oxydation est une réaction chimique qui transfère des électrons à partir d’une substance à un agent oxydant.

Les réactions d’oxydation peuvent produire des radicaux libres, qui génèrent des réactions en chaîne et endommagent les cellules. Les antioxydants mettent fin à ces réactions en chaîne en supprimant les radicaux libres, et en inhibant les réactions d’oxydation. De ce fait, les antioxydants sont souvent des agents réducteurs tels que les thiols, l’acide ascorbique ou les polyphénols.
Bien que les réactions d’oxydation sont cruciales pour la vie, elles peuvent aussi être nuisibles; par conséquent, les plantes et les animaux maintiennent des systèmes complexes de plusieurs types d’antioxydants, tels que le glutathion, la vitamine C et la vitamine E ainsi que des enzymes comme la catalase, la superoxyde dismutase et de divers peroxydases. Les faibles niveaux d’antioxydants ou d’inhibition des enzymes antioxydantes, causent un stress oxydatif, celui-ci peut endommager ou tuer les cellules.
Comme le stress oxydatif est un élément important dans de nombreuses maladies humaines, l’utilisation des antioxydants en pharmacologie est intensivement étudié, surtout pour les traitements des maladies neurodégénératives et les accidents vasculaires cérébraux. Cependant, on ne sait pas si le stress oxydatif est la cause ou la conséquence de la maladie.
Les antioxydants sont largement utilisés comme ingrédients dans les compléments alimentaires dans l’espoir de préserver la santé et dans la prévention des maladies comme le cancer et les maladies coronariennes. Bien que les études initiales aient suggéré que les suppléments
antioxydants peuvent promouvoir la santé, d’autres grands essais cliniques n’ont décelé aucun avantage et ont plutôt suggéré que la supplémentation en excès peut être dangereux. En plus de l’utilisations d’antioxydants naturels en médecine, ces composés ont de nombreux usages industriels, tels que conservateurs dans les aliments et les cosmétiques et la prévention de la dégradation du caoutchouc et de l’essence.
Les antioxydants sont utilisés comme additifs alimentaires afin de se prémunir contre la détérioration des aliments. L’exposition à l’oxygène et à la lumière du soleil sont les deux principaux facteurs de l’oxydation des aliments, ainsi la nourriture est préservée en la gardant dans l’obscurité et en la plaçant dans des conteneurs ou même en l’enduisant de cire, comme les concombres. Cependant, comme l’oxygène est également important pour la respiration des plantes, le stockage des matières végétales dans des conditions anaérobies produit des saveurs désagréables et des couleurs peu attrayantes. En conséquence, l’emballage des fruits et légumes frais contient une atmosphère d’oxygène à 8%. Les antioxydants sont une classe particulièrement importante de conservateurs. Contrairement à la pourriture bactérienne ou fongique, les réactions d’oxydation se produisent encore relativement rapidement dans les aliments congelés ou réfrigérés. Ces agents de conservation comprennent des antioxydants naturels tels que l’acide ascorbique et les tocophérols, ainsi que des antioxydants synthétiques tels que le gallate de propyle, butylhydroquinone tertiaire, le butylhydroxyanisole et le butylhydroxytoluène.
Les molécules les plus courantes attaqués par l’oxydation sont les graisses non saturées; oxydation amène et rance. Les lipides oxydés sont souvent décolorés et ont généralement des goûts désagréables tels que des arômes métalliques ou sulfureux, il est important d’éviter l’oxydation des aliments riches en lipides. Ainsi, ces aliments sont rarement conservés par séchage; au contraire, ils sont conservés par fumage, salage ou grâce à la fermentation. Même les aliments moins gras tels que les fruits sont pulvérisés avec des antioxydants sulfureux avant leur séchage à l’air. L’oxydation est souvent catalysée par des métaux, ce qui explique pourquoi les graisses comme le beurre ne doivent jamais être enveloppés dans du papier aluminium ou conservés dans des récipients métalliques. Certains aliments gras tels que l’huile d’olive sont partiellement protégés de l’oxydation par leur teneur naturelle en antioxydants, mais restent sensibles à la photo-oxydation. Des conservateurs antioxydants sont également ajoutés à la graisse contenue dans les produits cosmétiques tels que rouge à lèvres et crèmes hydratantes pour prévenir le rancissement.

Légumes fruits et antioxydants

Les fruits frais ou congelés ainsi que les légumes sont à la fois bon, et contrairement à la pensée commune, des produits surgelés sont tout aussi riches en nutriments que les produits frais, tandis que les produits séchés sont souvent adoucis, ce qui entraîne l’évaporation de quelques-uns des éléments nutritifs. Des études ont montré que la consommation de fruits et légumes est efficace dans la réduction des cancers, en particulier dans le tractus gastro-intestinal, l’abaissement des taux de cancer de 22% et la mortalité liée au cancer alimentaire de 11%. Les baies ont causé beaucoup d’espoir et de promesses dans le monde de la recherche sur le cancer. Les baies de couleur sombre, sont les meilleures et les plus riches en nutriments pour mieux conjurer le cancer. La recherche sur les antioxydants présents dans les fruits et les légumes a mis en valeurs les baies noires et leur capacité à réduire le stress oxydatif et le reflux gastro-oesophagien, chacun d’entre eux cause des dommages aux cellules œsophagiennes. Ces baies noires sont les mûres bio, les fraises bio, les canneberges bio (cranberry) et les bleuets bio.

La cranberry bio riche en antioxydants naturels puissants

La cranberry bio riche en antioxydants naturels puissants

 

Ces baies sont riches en vitamine C, en fibres et d’acide ellagique, ce qui peut empêcher le cancer de la peau. En plus de ces nutriments, l’American Association for Cancer Research a révélé que les baies sont très riches en composés polyphénols, et certaines recherches suggèrent que ces polyphénols inhibent la croissance tumorale, bien plus que les vitamines et les minéraux. Les fruits et les légumes riches en antioxydants et en polyphénols ont la capacité d’interférer dans le développement des tumeurs, probablement en raison de leur protection naturelle des plantes, de leurs structure, qui favorisent leurs couleurs vives (2007). Le bêta-carotène et le lycopène sont deux nutriments répandus qui ont montré beaucoup de promesse dans leur capacité à ralentir la croissance tumorale.

Fruits antioxydants

Les aliments antioxydants naturels sont les fruits, les légumes, les céréales, les légumineuses, les noix et les graines. La meilleure façon d’assurer un apport adéquat en antioxydants est de manger des variétés de fruits et légumes grâce à un régime alimentaire composé de 5 à 8 portions de fruits et légumes par jour.
Les fruits et leurs antioxydants peuvent aussi renforcer les défenses immunitaires et donc diminuer le risque de cancer et d’infection. Les antioxydants sont largement utilisés comme ingrédients dans les compléments alimentaires dans l’espoir de préserver la santé et la prévention des maladies comme le cancer et les maladies coronariennes. Il est important d’inclure des fruits antioxydants dans notre alimentation quotidienne.

Les antioxydants dans les aliments
Les vitamines
La vitamine A (rétinol), également synthétisé par le corps à partir de bêta-carotène, protège les légumes et les fruits contre les dommages du rayonnement solaire, et joue un rôle similaire dans le corps humain. Les carottes, la courge, le brocoli, les patates douces, les tomates, le chou frisé, les mangues, les oranges, les baies d’argousier, les baies de goji (goji), les choux, le melon, les pêches et les abricots sont des sources particulièrement riches en bêta-carotène , et en provitamine A caroténoïde majeur.
La vitamine C (acide ascorbique) est un composé soluble dans l’eau qui remplit plusieurs rôles dans les systèmes vivants. Source importante contenue dans les agrumes, le poivron vert, le brocoli, les légumes verts, le cassis, les fraises, les bleuets, l’argousier, le chou cru et les tomates. Linus Pauling était un défenseur majeur pour son utilisation.

La vitamine E, y compris le tocotriénol et le tocophérol, est soluble dans les graisses et protège les lipides. Les principales sources sont le germe de blé, l’argousier, les noix, les graines, les grains entiers, les légumes verts, le kiwi, les huiles végétales et huile de foie de poisson. L’apha-tocophérol est la forme principale dans laquelle la vitamine E est consommé. Des études récentes ont montré que certains isomères de tocotriénol ont d’importantes propriétés anti-oxydantes.

Aliments riches en antioxydants
De nombreux aliments courants sont de bonnes sources d’antioxydants.
Les épices, les herbes, les huiles essentielles et le cacao sont riches en anti-oxydantes mais la taille de la portion est trop petite pour être de grandes sources en anti-oxydants. Les épices typiques riches en anti-oxydants sont la cannelle, l’origan, le curcuma, le cumin, le persil, le basilic, la poudre de curry, les graines de moutarde, le gingembre, le poivre, la poudre de piment, le paprika, l’ail, le coriandre, l’oignon et la cardamome. Les herbes typiques sont la sauge, le thym, la marjolaine, l’estragon, la menthe, l’origan, la sarriette, le basilic et l’aneth.
Les fruits secs sont une bonne source d’anti-oxydants . Les plus courants sont les poires, les pommes, les prunes, les pêches, les raisins, les figues et les dattes sechés. Les raisins secs sont riches en polyphénols. Le vin rouge est riche en anti-oxydants et en polyphénols.
Le son de sorgho, la poudre de cacao et la cannelle sont riches en procyanidines, qui sont des composés très importants trouvés dans de nombreux fruits et des légumes et qui sont très bénéfiques pour la santé chez les humains. En raison de la grande taille de ces composés, le montant qui est effectivement absorbée par l’organisme est considéré comme faible. Ces composés peuvent être dégradés par les bactéries dans le tractus gastro-intestinal. Le son de riz et d’autres céréales comme le maïs en flocons, l’avoine et le graviola sont également une bonne source d’anti-oxydants.
Les noix sont une source riche en anti-oxydants. Les plus courantes sont , noix de pécan, noix, noisettes, pistaches, amandes, noix de cajou, noix de macadamia ainsi que le beurre d’arachide.
Les fruits charnus comme les cranberry, les myrtilles, les prunes, les pêches, les mûres, les framboises, les pommes, les fraises, les groseilles, les figues, les cerises, les groseilles à maquereau, les poires, les goyaves, les pêches, les oranges, les abricots, les mangues, les jus de raisin et le jus de grenade ont également une cote élevée en anti-oxydants.
Les légumes cuits riches en anti-oxydants sont les artichauts, les choux, les brocolis, les asperges, les avocats, les betteraves, les radis, les pommes de terre, les épinards et la laitue crue ou cuite.


[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Les antioxydants sont constitués de vitamines et minéraux essentiels qui peuvent être trouvés dans certaines nourritures et dans certains compléments alimentaires.

Ces vitamines et minéraux font partie intégrante d’un bon état de santé de par leurs nombreux bienfaits tels que la réduction des risques de pression artérielle élevée, de certains cancers, de maladie cardio-vasculaire, d’immunodéficience et d’obésité.

De nombreuses personnes ont entendu parler des radicaux libres du corps humain. Les antioxydants combattent ces radicaux libres en attaquant les toxines que l’on retrouve dans de multiples systèmes organiques vitaux. La capacité qu’ont les antioxydants d’attaquer, de détruire et d’éliminer ces toxines permet d’améliorer l’état de santé général du corps humain.

Les antioxydants permettent de combattre un problème très répandu : l’obésité. Les personnes désireuses de perdre efficacement du poids doivent apprendre quels antioxydants sont les plus avantageux afin de combattre l’obésité.

L’extrait de thé vert protège de l’obésité

Dans la catégorie des nourritures débordant d’antioxydants, le thé vert a une place de choix. On a pu voir, ces quelques dernières années, l’explosion de popularité du thé vert.

En tant qu’aide diététique, il a la capacité de brûler la graisse, purifier les toxines et stimuler le métabolisme, ce qui permet d’accélérer la vitesse à laquelle les calories sont brûlées chaque jour.

En plus de la perte de poids, le thé vert aide le corps à écarter certains cancers et à combattre les maladies cardio-vasculaires.

Les nombreux avantages pour la santé des baies d’Açaï authentiques

Un autre antioxydant qui joue un rôle essentiel dans la prévention de l’obésité est la baie d’Açaï. Ce fruit a gagné en popularité grâce à l’utilisation efficace qui en est faite dans les produits et pilules indiqués pour la perte de poids.

Les authentiques baies d’Açaï trouvées au fin fond de la forêt amazonienne doivent être immédiatement déshydratées après être cueillies afin de garder tous les nutriments du fruit.

Les authentiques baies d’Açaï qui n’ont pas été préparées de cette façon sont inefficaces. Les avantages de ce fruit pour la santé et pour la perte de poids sont exceptionnels.

Le fruit de la grenade bio est riche en antioxydants naturels puissants

Le fruit de la grenade bio est riche en antioxydants naturels puissants

La grenade : le super fruit

La grenade est un autre puissant antioxydant. Elle est considérée comme un « super fruit » car elle augmente l’énergie, fait diminuer la pression artérielle et empêche les maladies cardio-vasculaires. C’est une source abondante de nutriments qui permet de maîtriser l’obésité.

Le resvératrol comme allié du cœur

Parmi les nombreux nutriments et antioxydants bénéfiques qui peuvent être trouvés dans le vin rouge, le resvératrol est le plus connu.

Il a été prouvé scientifiquement que cet antioxydant populaire améliore l’état de santé général, et plus particulièrement la santé cardio-vasculaire.

Les légumes feuillus vert foncé protègent de l’obésité

Les légumes feuillus à couleur vert foncé protègent le corps des risques d’obésité grâce à leur haute teneur en antioxydants. Parmi ces légumes très efficaces, on trouve le brocoli, le chou frisé, les épinards et les choux de Bruxelles. Grâce à leurs avantages en matière de perte de poids et à d’autres bienfaits pour la santé, les légumes verts feuillus sont d’excellents aliments à incorporer dans n’importe quel régime.

Les haricots possèdent des antioxydants extrêmement efficaces

Les haricots noirs, les haricots rouges, les haricots pinto et d’autres variétés encore possèdent des nutriments, protéines et antioxydants qui procurent toute une série de bienfaits pour la santé. Ils ont aussi la capacité de remplir rapidement l’estomac et apportent de « bonnes calories » et des fibres en abondance.

Il est évident que les antioxydants sont essentiels pour réussir tout type de régime diététique. Mais avant de vous embarquer dans un de ces régimes, il est important de planifier vos repas à l’avance. Ceux-ci doivent inclure au moins certaines des nourritures mentionnées ci-dessus. C’est en incorporant les bonnes nourritures dans un régime alimentaire que les gens atteignent leurs objectifs plus facilement. Et les bienfaits sur la santé apportés par ces antioxydants font toute la différence.


[Total : 4    Moyenne : 2/5]

Les chercheurs ont prouvé que la mélatonine antioxydante, une hormone naturelle produite par le corps-permet de contrôler le gain de poids, même sans réduire la consommation d’aliments, améliore le profil lipidique sanguin, comme il réduit les triglycérides, augmente le cholestérol HDL et réduit le cholestérol LDL.

La mélatonine antioxydante se trouve en petites quantités dans certains fruits et légumes comme la moutarde, les baies de Goji, amandes, graines de tournesol, de la cardamome, le fenouil, la coriandre et les cerises. Ainsi, la consommation de ce type d’aliments peut aider à contrôler le gain de poids et prévenir les maladies cardiaques associées à l’obésité et les dyslipidémies.
Les chercheurs ont analysé chez les rats Zucker diabétiques obèses jeunes les effets de la mélatonine antioxydante sur l’obésité, la dyslipidémie et l’hypertension artérielle associée à l’obésité. La mélatonine a été jugée bénéfique pour les jeunes rats qui n’avaient pas encore développé une maladie cardiaque ou métabolique. Les chercheurs pensent que la mélatonine antioxydante pourrait aider à prévenir les maladies cardiaques associés à l’obésité et les dyslipidémies.
Enfin, auteurs affirment que, si cette constatation est confirmée chez l’homme, l’administration de la mélatonine antioxydante et de la prise de mélatonine aliments contenant pourrait être un outil utile pour lutter contre l’obésité et les risques qui y sont associés.


[Total : 58    Moyenne : 3.5/5]

La consommation d’oxygène, indispensable à la vie, entraine la formation de radicaux libres qui provoquent des dommages oxydatifs favorisant le vieillissement et la genèse de certaines maladies (maladies cardio vasculaires, cancers, pathologies cutanées, pathologies infectieuses…).

Les antioxydants sont des molécules qui ont la propriété de défendre l’organisme contre les radicaux libres.

Lors de la pratique intensive du sport et en particulier lors des efforts de longue durée, la consommation d’oxygène est majorée et par conséquence la production de radicaux libres est majorée. Pour ces raisons, le système de défense antioxydant se trouve dépassé et l’organisme est alors sujet à un stress oxydatif. Il peut alors y avoir altération des lipides présents dans les membranes cellulaires ou altération des protéines.

Le sportif à donc tout bénéfice à avoir un apport en molécules anti oxydantes suffisant en qualité et en quantité.

Différents nutriments antioxydants présents dans l’alimentation

Il s’agit principalement des vitamines E et C, des caroténoïdes (béta-carotène, lycopène…), de certains oligoéléments et des polyphénols (flavonoïdes et tanins entre autres).

– Les caroténoïdes sont le béta carotène présent principalement dans les légumes oranges (surtout les carottes mais aussi poivrons, abricots, oranges, mandarines, mangue, melon), les lycopènes présents dans les tomates, la zéaxathine et la lutéine présents surtout dans les légumes verts foncés (choux frisé, épinards, brocolis…).

– La vitamine E, ou tocophérol, est principalement présente dans les huiles d’origine végétale, les viandes et les produits laitiers.

– La vitamine C, ou acide ascorbique, sont présents dans les poivrons, ainsi que les radis, les kiwis, les fraises et les agrumes. Tous les fruits et légumes contiennent de la vitamine C. Il faut noter que c’est une vitamine très fragile, qui peut disparaître lors de la cuisson ou de la conservation de certains aliments : d’où l’intérêt de manger des fruits et légumes crus!

– Les oligoéléments : ce sont le zinc, le cuivre et sélénium. Le zinc est présent dans les huitres et les coquillages, la viande de cheval, de veau et de volaille, le pain complet, le jaune d’œuf. Le sélénium est présent dans les produits riches en protéines animales comme les viandes, les œufs, les poissons et le lait.

– Les polyphénols : les flavonoïdes qu’on retrouve dans les fruits, les légumes et certaines boissons (thé, vin et bière), les tanins sont retrouvés dans le vin, le jus de raisin, mais également dans le thé, le cacao et le café.

– Les autres composés d’origines variées : le coenzyme Q10 qu’on retrouve principalement dans les abats et à moindre concentration dans les céréales complètes, les noix et noisettes, les épinards, les huiles végétales, les algues, le sésame, le soja et les sardines.

Les antioxydants naturels puissants idéal pour les sportifs

Les antioxydants naturels puissants idéal pour les sportifs

Avec quels aliments assurer un régime riche en antioxydants ?

Une alimentation variées et équilibrée, riche en légumes et fruits doit permettre un apport suffisant en antioxydants à la grande majorité d’entre nous.

– Les légumes sont des sources importantes d’antioxydants. Il faut savoir que certains antioxydants sont inactivés lors de la cuisson (comme la vitamine C), et que d’autres sont potentialisés. Il faut donc savoir varier son alimentation, et manger de la tomate, du chou, des poivrons, des carottes, du maïs, des endives et des épinards, crus comme cuits, sans retenue.

– Les fruits, comme tous les aliments d’origine végétale, sont très riches en antioxydants. Les agrumes, les kiwis, les cerises, le melon sont particulièrement utiles. Mais aussi la canneberge, les myrtilles, mûres et framboises sont particulièrement intéressants, de par leur apport à la fois en vitamine C et en polyphénols.

– Les céréales apportent des oligoéléments, le coenzyme Q10.

– Les fruits secs (noix, noisettes, amandes) pour leur forte teneur en vitamines E et en oligoéléments.

– Les poissons apportent des omégas 3 et des oligoéléments.

– Certaines boissons peuvent être intéressantes : le thé (vert de préférence), le vin (consommé avec modération), le jus de raisin pour leur richesse en tanins, et jus de mangoustans préparés à partir de la purée du fruit entier (avec son péricarpe).

En pratique:

Il est fortement recommandé aux sportifs de consommer des antioxydants en quantité suffisante et ce, tous les jours. Cela est possible en ayant une alimentation quotidienne variée, riche principalement en fruits et en légumes (n’hésitez pas à manger plusieurs fruits et légumes différents tous les jours). Un apport suffisant et varié en produits d’origine animale et végétale est indispensable. Les produits céréaliers et fruits sec doivent être consommés régulièrement. Les lipides ne doivent pas être oubliés ou éliminés ; les lipides sont indispensables.

Faut-il prendre des suppléments en antioxydant ?

La réponse est « OUI ».

Les antioxydants nécessaires ne sont plus apportés en qualité suffisantes par une alimentation variée, équilibrée d’où la nécessité d’une supplémentation.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Les antioxydants sont des substances présentes dans notre corps qui inhibent l’action déstabilisante des radicaux libres.
Les radicaux libres entraînent des dommages à notre organisme un peu comme la rouille sur le métal d’une automobile. L’oxydation provoquée par les radicaux libres exerce une action similaire en s’attaquant aux tissus et aux cellules de notre organisme, accélérant ainsi leur vieillissement.

Radicaux libres et antioxydants dans la cellule

Radicaux libres et antioxydants dans la cellule

Lorsque la production de radicaux libres devient trop grande, nos réserves d’antioxydants peuvent devenir insuffisantes pour neutraliser l’effet néfaste de l’oxydation des radicaux libres sur nos tissus et cellules.

Les radicaux libres sont des molécules hautement instables et réactives qui sont formées suite à l’agression d’innombrables réactions chimiques dues aux attaques internes et externes que subit notre organisme.

Une fois formés, les radicaux libres déstabilisent à leurs tours certaines autres molécules en les rendant « radicales » ce qui entraîne une chaîne déstabilisante.

L’inflammation aiguë est une réponse défensive des tissus, à l’irritation, la blessure ou l’infection, et se caractérise par la douleur, les rougeurs, les gonflements et parfois, par la perte de certaines fonctions.
Dans les circonstances ordinaires, c’est un phénomène positif qui aide le corps à réparer les effets du traumatisme ou de l’infection.

Les radicaux libres sont à l’instar de l’inflammation, la réponse invisible de notre organisme.

On entend par « attaque interne », les mécanismes d’oxydation biologique ou la présence d’une maladie, d’une infection, d’une inflammation, d’une allergie, ….

On entend par « attaque externe », les substances néfastes qui nous entourent et nous agressent au quotidien tels que l’alcool, le tabac, les polluants issus de l’industrie chimique (pétrole, essence, désodorisant, …), la pollution atmosphérique, les composés organiques volatils (teinturier, peinture, moquette, parfum, …), la poussière d’amiante et de silice, les radiations ionisantes, l’eau oxygénée, l’eau de javel, les pesticides, les métaux toxiques (plomb, mercure, cadmium, …), les additifs en excès (sulfite, colorants, nitrites, phosphate et poly phosphate, dérivés de benzène, …) ainsi que l’exposition solaire, l’exercice physique intense, le stress chronique ou aigu, l’apport alimentaire excessif.

LES RADICAUX LIBRES JOUENT UN DOUBLE JEU.

Ils sont, il est vrai, essentiels en quantité limitée au bon fonctionnement de notre corps en intervenant au niveau immunitaire, de la cicatrisation, de la fabrication de certaines hormones, ….

En contrepartie, s’ils sont en excès, néfastes et dangereux. Ils détériorent les membranes des cellules, ils modifient le matériel génétique présent dans les noyaux cellulaires, ils favorisent la formation de cellules cancéreuses et augmentent les risques de maladie coronarienne en augmentant le dépôt lipidique sur les parois des artères.

Notre organisme possède un système antioxydant interne (superoxyde dismutase, catalase, glutathion peroxydase) qui permet de lutter contre l’excès de radicaux libres. Malheureusement, ce système est limité et ne contre pas toutes les attaques, d’où l’importance d’un apport exogène en antioxydant.

Diminuer les expositions aux agressions extérieures, mais surtout opter pour une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes bien choisis et variée permet de limiter les dégâts, de se protéger contre la majorité des maladies contemporaines et d’augmenter son espérance de vie.

Les principales sources alimentaires d’antioxydant présentes dans notre alimentation se trouvent essentiellement dans les légumes et les fruits.

QUELQUES EXEMPLES D’ANTIOXYDANTS :

Les légumes et fruits de couleur verte ou orange (potiron, poivron, courge, carotte, épinard, paprika, abricot, mangue) contiennent une quantité importante de bêta-carotène.
Les fruits et légumes colorés surtout de couleur rouge (tomate, pastèque, goyave, pamplemousse rose) apportent du lycopène.
Les agrumes, les fraises, les kiwis et les choux font le plein en vitamine C.
Les huiles végétales dont l’huile de germe de blé et de soja nous apporte la vitamine E.
Les maïs, haricots verts, épinards, laitue, orange, pêche, mangue sont des sources de lutéines.
Les sardines ou épinards nous donnent le coenzyme Q10
Enfin, le raisin, le citron, l’orange, le pamplemousse, les petits fruits comme les baies, les boissons comme le vin rouge, le thé surtout le vert ( et uniquement consommé sans lait), certains légumes, céréales, graines, paprika nous alimentent en flavonoïdes.
Il existe bien évidemment d’autres antioxydants dont les rôles sont plus ou moins bien connus à l’heure actuelle.

Mais, comme énoncé ci-dessus, l’important est de diversifier son alimentation en assurant un apport de minimum 7 portions de fruits et légumes frais au quotidien.
Si l’on veut que les effets soient encore plus puissants et deviennent même thérapeutiques, il faut en absorber de bien plus grosses quantités sous forme de compléments alimentaires.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Les noix sont de véritables concentrés d’énergie. En plus d’être savoureuses, elles se révèlent être de puissants antioxydants et aideraient ainsi à prévenir les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Continuons le tour de table des fruits à coque !

Devenue ingrédient star des brownies et des tartes, la noix de pécan n’est pas que gourmande ! Elle possède aussi de grandes qualités nutritionnelles, comme c’est le cas des autres fruits à coque. Poursuivons notre série sur les noix avec la pécane, cette Texane qui ravit les palais.

La noix de pécan riche en antioxydant naturel puissant

La noix de pécan riche en antioxydant naturel puissant

La pacane, la noix d’outre-Atlantique

Venue tout droit du Sud des Etats-Unis, la noix de pécan – carya illinoinensis – fait partie des fruits à écale les plus riches en matière grasse.

Elle est le fruit du pacanier, arbre de la famille des juglandacées et emblème du Texas.

Les Etats-Unis restent aujourd’hui les plus gros producteurs de noix de pécan avec environ 200 000 tonnes par an. Parce que les pacaniers sont des arbres que l’on trouve en abondance aux Etats-Unis, la noix de pécan faisait partie intégrante de l’alimentation amérindienne traditionnelle.

Description de la noix de pécan
La noix de pécan se caractérise par sa forme allongée, ovoïde, sa coquille toute lisse et mince d’une couleur rouge brun. A l’intérieur de sa coque, l’amande ou le cerneau ressemble à celui d’une noix de Grenoble. Une fine pellicule brune recouvre sa chair blanche.

Noix de pécan et santé

Les fruits à coques sont reconnus pour réduire le taux de mauvais cholestérol et prévenir des maladies cardiovasculaires. C’est particulièrement vrai pour la noix de Pécan qui est extrêmement riche en acides gras insaturés, les bonnes graisses. Elle contient en effet près de 75 % de lipides. Cette caractéristique fait de la noix de pécan un fruit très énergétique. Une portion de 30g apporte environ 200 kcal.

Des vertus antioxydantes

Les antioxydants sont des composants qui réduisent ou éliminent les dommages négatifs causés par les radicaux libres, responsables de l’oxydation des cellules dans l’organisme.
Des fruits à coque et oléagineux, la noix de pécan serait celle qui en est le plus pourvue.
Elle présente un indice TAC (Total Antioxidant Capacity soit la capacité antioxydante totale) de 4 485 µmol par portion de 25 g.

Pour rappel :

Faible (ou peu antioxydant) > indice TAC de 0 à 499 µmol
Modéré (ou modérément antioxydant) > indice TAC de 500 à 999 µmol
Élevé (ou fortement antioxydant) > TAC de 1000 à 1999 µmol
Très élevé (ou très fortement antioxydant) > TAC de 2000 à 14000 µmol
La pacane est une excellente source de manganèse, un oligo-élément qui contribue à ses qualités antioxydantes. Il participe aussi à l’utilisation des glucides et des lipides par l’organisme.
La noix de pécan contient aussi du cuivre, indispensable à la formation de l’hémoglobine et du zinc qui contribue au bon fonctionnement du système immunitaire.

Valeurs nutritionnelles pour une portion de 100 g

Energie (kCal) 691 kCal
Protéines 9.17 g
Lipides 71.97 g
Glucides 14.04 g
Fibres 9.6 g
Eau 3.52 g

Régalez vous avec les noix de pécan !

La noix de pécan fait le plaisir des plus gourmands qui l’adorent dans les pâtisseries : brownies, cookies et surtout, la fameuse « pecan pie », la tarte aux noix de pécan, sirop d’érable ou de maïs et sucre roux.

Nature, elle s’invite à l’heure de l’apéritif. En cuisine, elle accompagne très bien les volailles, les sauces et est délicieuse dans les salades.

Conservation des noix de pécan

Lorsque qu’elles sont encore dans leur écorce, les noix de pécan se conservent facilement trois mois à température ambiante. Au réfrigérateur, vous les garderez 6 mois. Par contre sans leur écorce, les noix de pécan doivent être consommées au plus vite sinon elles rancissent.


[Total : 4    Moyenne : 3/5]

Puissant antioxydant grâce à sa teneur en polyphénol et en acide ascorbique et aux propriétés anti-inflammatoires, le jus de noni, un « fruit fromage » cultivé en Polynésie, en Inde et en Amérique latine possède de multiples propriétés médicinales par son action sur les enzymes impliquées dans les processus d’inflammation.

Mais défaut du noni, son puissant parfum de chèvre, qui le rend impropre à la consommation. Grâce aux équipes du Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) et du Cita (Université de Costa Rica), il est désormais possible grâce à un jus plus clair et à l’arôme nettement plus agréable de profiter de ses vertus naturelles médicinales.

Le noni est utilisé depuis très longtemps comme une préparation topique pour les douleurs articulaires et cutanées. Aujourd’hui, certaines personnes en consomment le jus comme un tonique ou revitalisant ou en prévention contre le cancer et certaines maladies chroniques comme les maladies cardiovasculaires et le diabète. Il est le plus souvent associé à d’autres fruits dans les jus, en raison de son goût, mais existe également sous forme de supplémentation en capsules ou comprimés.

Le noni bio un antioxydant naturel puissant

Le noni bio un antioxydant naturel puissant

Antioxydant, stimulant immunitaire et anti-inflammatoire : Des études, selon les Centers for Disease and Control (CDC) ont montré ses vertus antioxydantes, sa son effet stimulant immunitaire, et ses propriétés anti-tumorales. Le noni est actuellement l’objet de recherches plus approfondies, de l’institut américain contre le cancer, sur ses effets préventifs contre le cancer et les maladies cardiovasculaires. Seule contre-indication documentée, par des rapports d’effets indésirables, le noni devrait être évité en cas de maladie du foie, car il contient des composés qui peuvent l’aggraver.

Conserver les caractéristiques physico-chimiques et fonctionnelles du fruit frais : Les chercheurs du Cirad sont parvenus à éliminer une partie des acides capriques et caproïques durant le procédé et à éviter l’utilisation de techniques de pasteurisation pour parvenir à une meilleure conservation du maintien potentiel antioxydant et anti-inflammatoire du noni sans affecter les caractéristiques physico-chimiques et fonctionnelles du fruit frais. Le produit fini obtenu par cette nouvelle technologie présente, selon le communiqué du Cirad, un fort pouvoir antioxydant grâce à sa teneur en polyphénol et en acide ascorbique. Par ailleurs, les effets anti-inflammatoires du jus de noni sont désormais avérés par son action sur les enzymes impliquées dans les processus d’inflammation.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Les épinards font partie des aliments santé que l’on ne devrait pas bouder dans notre assiette. Ils aideraient à prévenir la maladie d’Alzheimer, selon une étude allemande.

Popeye n’en attendait pas tant : manger des épinards aurait un effet protecteur contre la maladie d’Alzheimer. Des chercheurs de l’université d’Ulm en Allemagne ont réalisé une étude qui souligne en effet les potentiels bienfaits des fruits et légumes riches en antioxydants comme les épinards, les carottes et les abricots.

Abricot riche en anti-oxydants naturels puissants

Abricot riche en anti-oxydants naturels puissants

Les chercheurs ont établi un lien entre un faible niveau de vitamine C et de bêta-carotène. Le bêta-carotène tout comme la vitamine C ont des propriétés antioxydantes naturelles puissantes, capables de neutraliser les radicaux libres, impliqués dans le vieillissement des cellules.

Cette petite étude a consisté à analyser les différences entre un groupe de 74 patients atteints d’Alzheimer à un stade modéré et un groupe 158 sujets sains. Les participants, âgés entre 65 et 90 ans, ont été soumis à des tests neuropsychologiques, des tests sanguins et un calcul de leur IMC (Indice de masse corporelle). Ils ont également répondu à des questions sur leur style de vie.

Si les deux groupes ont montré des niveaux similaires de vitamine E, de coenzyme Q10, un puissant antioxydant naturel et en lycopene, un caroténoïde.
En revanche, les patients malades ont présenté une concentration beaucoup plus faible en vitamine C et en bêta-carotène que les volontaires en bonne santé.

De ces résultats, les chercheurs émettent l’hypothèse que la vitamine C et le bêta-carotène jouent un rôle préventif dans le déclenchement et le développement des démences comme la maladie d’Alzheimer. Il se pourrait en effet que ces antioxydants naturels puissants ralentissent la dégénérescence progressive des cellules du cerveau, caractéristique de la maladie d’Alzheimer. D’autres travaux doivent encore être faits pour pouvoir confirmer cette piste.

D’autres études se sont intéressées à l’impact de l’alimentation dans la prévention de la maladie d’Alzheimer. Le régime crétois, ou méditerranéen à base de poissons, de fruits et de légumes, de céréales et d’huile d’olive, pourrait préserver les facultés cognitives, dont la détérioration est symptomatique de la maladie d’Alzheimer.

Une autre étude a suggéré que le maintien d’une activité physique exercerait une action bénéfique contre la maladie.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Les antioxydants sont des molécules qui empêchent l’oxydation de substances chimiques responsables de l’altération des cellules de notre organisme. On les retrouve dans les fruits et légumes de la vie quotidienne mais pas seulement. De nombreux fruits exotiques sont des antioxydants naturels.

Vitalité retrouvée à toute âge grâce aux antioxydants naturels puissants bio

Vitalité retrouvée à toute âge grâce aux antioxydants naturels puissants bio

Voici 12 fruits bio et légumes bio exotiques bons pour votre santé.

La grenade bio a un gout sucré et acidulé à la fois. Ces graines et le jus sont composés d’antioxydant. La consommation du jus de grenade augmente l’activité antioxydante du sang, ce qui permet de se protéger, par exemple du cholestérol. La grenade aurait donc un effet bénéfique sur la santé, notamment sur les problèmes cardiovasculaires, les cellules cancéreuses et certains troubles neurologiques.
Pour en savoir plus sur la grenade.

Le mangoustan bio est un puissant antioxydant. Il provient d’un arbre originaire d’Asie du Sud-est. Tout est dans la chair. En effet, elle est très riche en glucides, en vitamine C, en calcium, en magnésium et potassium. On y trouve des xanthones dans l’écorce, un antioxydant naturel.

Le corossol bio est un fruit exotique souvent cultivé dans les pays d’Amérique du Sud. Il contient des minéraux, des alcaloïdes, des acides aminés, de la vitamine C, B1 et B2. Ce fruit est un concentré d’antioxydant.

Le lucuma bio, venu tout droit du Pérou, est un fruit à la saveur particulière. Elle s’apparente au sirop d’érable. Le lucuma est reconnu pour être le fruit de la joie, de l’énergie ou du réconfort mais aussi pour être un antioxydant naturel. Il est riche en fibres, en bêta-carotène, en vitamines C et B3, en minéraux, en fer et calcium. Il permet également de lutter contre une mauvaise circulation du sang ou encore le stress.

L’igname bio est un légume exotique qui remplace généralement la pomme de terre. Riche en vitamines et minéraux, cet antioxydant naturel a de nombreuses vertus sur la santé. Il a des effets positifs sur la tension artérielle, le diabète, le foie, les seins, la ménopause, ou encore le cholestérol.

L’açaï bio vient exclusivement de l’Amérique du Sud. On utilise essentiellement les baies, connues pour leurs propriétés antioxydantes.

Le guarana bio provient de l’Amazonie Brésilienne. La graine de son fruit est concentrée en antioxydants. Le guarana a une action revitalisante, calmante et relaxante.

L’acérola bio vient de l’acérolier (un arbre) originaire d’Amérique Centrale. Ce fruit est également appelé « cerises des Barbades » ou « cerises des Antilles ». Riche en vitamine C, il contient également des flavonoïdes et des anthocyanines, connus pour être de puissants antioxydants.

La papaye bio vient du Mexique. Cet antioxydant naturel permet d’éviter la formation de substances toxiques dans l’organisme et de renforcer les défenses immunitaires.

Le yuzu bio est un agrume japonais semblable à un citron mais avec un gout entre le pamplemousse et la mandarine. Riche en polyphénols et en antioxydants, il permet de conserver une bonne santé et d’illuminer votre teint.

Le noni bio est un antioxydant et anti-inflammatoire naturel. Il possède de nombreuses vertus pour la santé et principalement pour le système immunitaire.

Le camu camu bio nous vient de la jungle Amazonienne. Ce fruit fait également parti des antioxydants naturels. Riche en vitamine C (acide ascorbique), il contient aussi du bêta-carotène, du calcium, du fer ou encore des protéines. Il permet de renforcer naturellement votre système immunitaire.


[Total : 2    Moyenne : 5/5]

– Une alimentation riche en antioxydants pourrait protéger du syndrome métabolique.
– Et faire maigrir de la taille.

L’impact total des antioxydants alimentaires sur notre santé est encore mal connu. Des chercheurs Iraniens ont donc suivi près de 2000 adultes âgés de 19 à 70 ans (40 ans en moyenne) pendant 3 ans dans le but de déterminer le lien entre l’apport alimentaire d’antioxydants et le risque de développer des maladies métaboliques (hypertension, surpoids).

Tout au long de l’étude les participants ont donc rempli des questionnaires alimentaires et leur état de santé a été précisément noté, en particulier en ce qui concerne les critères du syndrome métabolique (résistance à l’insuline, taux de cholestérol élevé, hypertension artérielle, obésité abdominale). L’apport alimentaire en antioxydants a été estimé à l’aide d’une mesure appelée “capacité antioxydante totale” (TAC), estimée comme la plus fiable actuellement.

Les antioxydants contenus dans la fraise bio pourraient faire maigrir de la taille

Les antioxydants contenus dans la fraise bio pourraient faire maigrir de la taille

Résultat : dès le début de l’étude ceux qui ont un apport TAC élevé ont moins de graisses abdominales et moins de syndrome métabolique. Ce groupe est également celui qui a gagné le moins de graisses au niveau abdominal pendant les 3 années suivantes. Plus surprenant, les personnes qui ont augmenté leur valeur de TAC au cours de ces trois années ont diminué leur risque d’obésité abdominale de 38%. Ces résultats obtenus par les chercheurs ne varient pas en tenant compte de facteurs potentiellement perturbateurs tels que l’apport calorique total, l’apport en fibres, le tabagisme, l’activité physique, l’IMC ou les différences de proportions entre les apports en protéines, glucides et lipides dans l’alimentation.

Des résultats qui suggèrent fortement que les antioxydants de l’alimentation seraient bons pour la ligne et la santé et qui confortent des recherches précédentes qui étaient parvenues à la même conclusion (2).

Parmi les aliments ayant la valeur TAC la plus élevée on trouve les haricots rouges bio, les artichauts bio, les myrtilles bio, les fraises bio ou les framboises bio.