[Total : 1    Moyenne : 4/5]

Selon une nouvelle étude allemande, les acides gras oméga-3 icosapentaénoïque et docosahexaénoïque pourraient contribuer à l’optimisation de l’équilibre de l’état oxydatif par la régulation génique.

Dans l’étude, dix hommes ayant des niveaux normaux de lipides dans le sang et dix hommes ayant des niveaux anormaux ont reçu 2,7 grammes d’huile de poisson contenant 1,56 grammes d’acide icosapen-taénoïque (EPA) et 1,14 grammes d’acide docosahexaénoïque (DHA), pendant 12 semaines. Une analyse de l’expression génique a montré que les deux groupes présentaient une augmentation de l’expression des enzymes antioxydantes et une diminution de l’expression des enzymes pro-oxydantes. Ces effets étaient particulièrement notables chez les participants dont les concentrations sanguines en lipides étaient élevées.

Le saumon riche en oméga-3 antioxydant puissant

Le saumon riche en oméga-3 antioxydant puissant

Les chercheurs en concluent que les acides gras oméga-3 pourraient avoir un potentiel antioxydant puissant. Il appa-raît que l’EPA et la DHA non seulement augmentent l’expression génique d’enzymes antioxydantes mais plus particulièrement qu’elles jouent un rôle d’intermédiaire de régulation différentielle qui entraîne ainsi un équilibre optimal de l’état oxydatif. Le fait que les effets les plus significatifs aient été observés chez les participants avec de fortes concentrations sanguines en lipides indique que les bienfaits des acides gras oméga-3 pourraient être plus importants chez les individus présentant un stress oxydatif élevé.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Les antioxydants sont des molécules qui empêchent l’oxydation de substances chimiques responsables de l’altération des cellules de notre organisme. On les retrouve dans les fruits et légumes de la vie quotidienne mais pas seulement. De nombreux fruits exotiques sont des antioxydants naturels.

Vitalité retrouvée à toute âge grâce aux antioxydants naturels puissants bio

Vitalité retrouvée à toute âge grâce aux antioxydants naturels puissants bio

Voici 12 fruits bio et légumes bio exotiques bons pour votre santé.

La grenade bio a un gout sucré et acidulé à la fois. Ces graines et le jus sont composés d’antioxydant. La consommation du jus de grenade augmente l’activité antioxydante du sang, ce qui permet de se protéger, par exemple du cholestérol. La grenade aurait donc un effet bénéfique sur la santé, notamment sur les problèmes cardiovasculaires, les cellules cancéreuses et certains troubles neurologiques.
Pour en savoir plus sur la grenade.

Le mangoustan bio est un puissant antioxydant. Il provient d’un arbre originaire d’Asie du Sud-est. Tout est dans la chair. En effet, elle est très riche en glucides, en vitamine C, en calcium, en magnésium et potassium. On y trouve des xanthones dans l’écorce, un antioxydant naturel.

Le corossol bio est un fruit exotique souvent cultivé dans les pays d’Amérique du Sud. Il contient des minéraux, des alcaloïdes, des acides aminés, de la vitamine C, B1 et B2. Ce fruit est un concentré d’antioxydant.

Le lucuma bio, venu tout droit du Pérou, est un fruit à la saveur particulière. Elle s’apparente au sirop d’érable. Le lucuma est reconnu pour être le fruit de la joie, de l’énergie ou du réconfort mais aussi pour être un antioxydant naturel. Il est riche en fibres, en bêta-carotène, en vitamines C et B3, en minéraux, en fer et calcium. Il permet également de lutter contre une mauvaise circulation du sang ou encore le stress.

L’igname bio est un légume exotique qui remplace généralement la pomme de terre. Riche en vitamines et minéraux, cet antioxydant naturel a de nombreuses vertus sur la santé. Il a des effets positifs sur la tension artérielle, le diabète, le foie, les seins, la ménopause, ou encore le cholestérol.

L’açaï bio vient exclusivement de l’Amérique du Sud. On utilise essentiellement les baies, connues pour leurs propriétés antioxydantes.

Le guarana bio provient de l’Amazonie Brésilienne. La graine de son fruit est concentrée en antioxydants. Le guarana a une action revitalisante, calmante et relaxante.

L’acérola bio vient de l’acérolier (un arbre) originaire d’Amérique Centrale. Ce fruit est également appelé « cerises des Barbades » ou « cerises des Antilles ». Riche en vitamine C, il contient également des flavonoïdes et des anthocyanines, connus pour être de puissants antioxydants.

La papaye bio vient du Mexique. Cet antioxydant naturel permet d’éviter la formation de substances toxiques dans l’organisme et de renforcer les défenses immunitaires.

Le yuzu bio est un agrume japonais semblable à un citron mais avec un gout entre le pamplemousse et la mandarine. Riche en polyphénols et en antioxydants, il permet de conserver une bonne santé et d’illuminer votre teint.

Le noni bio est un antioxydant et anti-inflammatoire naturel. Il possède de nombreuses vertus pour la santé et principalement pour le système immunitaire.

Le camu camu bio nous vient de la jungle Amazonienne. Ce fruit fait également parti des antioxydants naturels. Riche en vitamine C (acide ascorbique), il contient aussi du bêta-carotène, du calcium, du fer ou encore des protéines. Il permet de renforcer naturellement votre système immunitaire.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La cannelle (Cinnamomum verum) est une plante de la famille des lauracées.

La cannelle – Antioxydant et antidiabétique

La cannelle – Antioxydant et antidiabétique

Son écorce séchée développe ses arômes une fois moulue.
Elle possède de grandes vertus thérapeutiques, notamment dans la prévention des rhumes et des grippes en stimulant nos défenses immunitaires.

La cannelle bio détient également un fort pouvoir anti-oxydant grâce à l’aldéhyde de cinnamyle (ou cinnamaldéhyde) qu’elle renferme. Cette molécule, identique à celle que l’on retrouve dans le tronc du camphrier, a des propriétés antimicrobiennes et anti-allergènes. Elle lutte donc efficacement contre l’asthme, le psoriasis ou la rhinite allergique.

Également, la cannelle bio renferme également des proanthocyanidines en très forte quantité, ce qui renforce d’autant son pouvoir antioxydant puissant.

Enfin, sachez que la cannelle bio a récemment fait l’objet d’études in vitro et chez l’animal dans le cadre du diabète de type 2. Cette épice présenterait des propriétés proches de l’insuline et aiderait également à lutter contre le diabète. Dans ce cadre, une consommation de 3 grammes de cannelle en poudre par jour en cure de 40 jours permettrait, toujours selon ces études, de diminuer significativement le glucose sanguin.

Pour la consommer, que ce soit en prévention du rhume ou pour ses vertus anti-diabétiques, diluez un gramme de cannelle (une cuillère à café) dans une boisson chaude matin, midi et soir.

Aussi, en cuisine, n’hésitez pas à saupoudrer plats et pâtisseries.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Le vin est une boisson alcoolisée obtenue par la fermentation du raisin. Il existe une grande variété de vins qui s’explique par le grand nombre de terroirs. Citons les vins rouges, rosés ou blancs, secs ou doux, tranquilles ou effervescents. Son association à la cuisine remonte à l’Antiquité. Le vin a également de nombreuses connotations culturelles et religieuses et de ce fait, de très nombreux pays sont producteurs de vin.

La France reste premier producteur mondial avec une production de 20 % du vin de la planète. La place du vin dans la culture française a même valu au pays la réputation internationale d’être «le pays du vin». Néanmoins, ces dernières décennies, la production a beaucoup diminué, alors que celle d’autres marchés comme la Chine ou l’Espagne n’a cessé d’augmenter. Ceci est en partie une conséquence des campagnes de sensibilisation à l’abus d’alcool.

Le vin est riche en antioxydants naturels puissants

Le vin est riche en antioxydants naturels puissants

Pourtant, le vin, consommé en quantité raisonnable, c’est à dire deux verres par jour ou moins, possède un certain nombre de vertus pour la santé. En effet, le vin rouge est riche en flavonoïdes et en polyphénols, des antioxydants puissants qui préviennent la formation de radicaux libres et aident à combattre les cellules cancéreuses.

Les polyphénols contribuent également à lutter contre les rhumatismes et agissent comme anti-inflammatoires pour calmer les douleurs liées à l’arthrite.

Le vin rouge, comme les légumes secs et le foie, est riche en cuivre, un oligoélément qui augmente la quantité d’ antioxydants et favorise la réparation du cartilage.

Le terme « French Paradox » utilisé par les Anglo-Saxons fait référence à la contradiction entre l’alimentation riche des Français et leur taux de maladies cardio-vasculaires qui est le plus bas en Europe. Une étude de la Commission Européenne a confirmé qu’un élément clé de ce paradoxe est la consommation de vin qui, grâce à ses antioxydants, protège des cardiopathies et du cancer.

Les études ne s’accordent pas toujours, mais la majorité révèle que le vin rouge et le vin blanc ont plus ou moins les mêmes vertus. En effet, la quantité d’antioxydants dépend moins de la couleur du vin que de nombreux facteurs liés à la région, au climat, au terrain ou encore à la conservation.

antioxydant-puissant.com le site des antioxydants naturels puissants


[Total : 2    Moyenne : 5/5]

– Une alimentation riche en antioxydants pourrait protéger du syndrome métabolique.
– Et faire maigrir de la taille.

L’impact total des antioxydants alimentaires sur notre santé est encore mal connu. Des chercheurs Iraniens ont donc suivi près de 2000 adultes âgés de 19 à 70 ans (40 ans en moyenne) pendant 3 ans dans le but de déterminer le lien entre l’apport alimentaire d’antioxydants et le risque de développer des maladies métaboliques (hypertension, surpoids).

Tout au long de l’étude les participants ont donc rempli des questionnaires alimentaires et leur état de santé a été précisément noté, en particulier en ce qui concerne les critères du syndrome métabolique (résistance à l’insuline, taux de cholestérol élevé, hypertension artérielle, obésité abdominale). L’apport alimentaire en antioxydants a été estimé à l’aide d’une mesure appelée “capacité antioxydante totale” (TAC), estimée comme la plus fiable actuellement.

Les antioxydants contenus dans la fraise bio pourraient faire maigrir de la taille

Les antioxydants contenus dans la fraise bio pourraient faire maigrir de la taille

Résultat : dès le début de l’étude ceux qui ont un apport TAC élevé ont moins de graisses abdominales et moins de syndrome métabolique. Ce groupe est également celui qui a gagné le moins de graisses au niveau abdominal pendant les 3 années suivantes. Plus surprenant, les personnes qui ont augmenté leur valeur de TAC au cours de ces trois années ont diminué leur risque d’obésité abdominale de 38%. Ces résultats obtenus par les chercheurs ne varient pas en tenant compte de facteurs potentiellement perturbateurs tels que l’apport calorique total, l’apport en fibres, le tabagisme, l’activité physique, l’IMC ou les différences de proportions entre les apports en protéines, glucides et lipides dans l’alimentation.

Des résultats qui suggèrent fortement que les antioxydants de l’alimentation seraient bons pour la ligne et la santé et qui confortent des recherches précédentes qui étaient parvenues à la même conclusion (2).

Parmi les aliments ayant la valeur TAC la plus élevée on trouve les haricots rouges bio, les artichauts bio, les myrtilles bio, les fraises bio ou les framboises bio.


[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Un bénéfice inattendu des fraises, mis en lumière par ces scientifiques de la Warwick Medical School, l’activation d’une protéine dans notre corps appelée Nrf2 qui va entraîner un effet antioxydant et protecteur contre les maladies cardiovasculaires.

Cette étude doit être présentée à la 16th reunion de la Society for Free Radical Research International (SFRRI) à l’Imperial College London.

Le professeur Paul Thornalley de la Warwick a découvert que cette protéine, activée par les fraises, contribue à réduire les lipides sanguins et le niveau cholestérol, deux facteurs majeurs de problèmes cardio-vasculaires. Les fraises ont déjà montré leur effet contre la glycémie post-prandiale et les lipoprotéines de basse densité ou le «mauvais» cholestérol, et leur effet réducteur sur le risque de diabète et de maladies du cœur. Mais ici, les chercheurs montrent que des extraits de fraises stimulent activement les protéines protectrices, augmentent nos défenses cellulaires, contribuent à la santé de nos organes et de nos vaisseaux.

Les fraises, un booster antioxydant pour réduire son cholestérol

Les fraises, un booster antioxydant pour réduire son cholestérol

Les chercheurs n’en n’ont pas fini, ils travaillent aujourd’hui à l’identification des meilleures variétés de fraises, comment elles doivent être servies ou traitées et combien nous devons en consommer pour bénéficier de cet effet protecteur cardiovasculaire.

Plusieurs études ont déjà suggéré les bénéfices des fruits rouges et en particulier leur effet protecteur sur la mémoire, grâce à des niveaux élevés d’antioxydants, protecteur contre les dommages causés par les radicaux libres nocifs. Encore un bénéfice accessible par des modifications relativement simples du régime alimentaire.


[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]

Notre alimentation est en mesure de nous fournir ces fameux antioxydants capables de lutter contre les substances toxiques qui accélèrent le vieillissement des cellules de notre organisme.

Ces antioxydants qui luttent contre la formation des néfastes radicaux libres sont de précieux alliés pour préserver notre cœur et nos vaisseaux sanguins et pour booster nos défenses immunitaires.

Mais où se trouvent ces antioxydants alimentaires ?
Principalement dans les végétaux. En effet, les fruits et les légumes sont les aliments les plus riches en antioxydants. Ils contiennent des CARATENOIDES ou pigments de couleur jaune orangé à rouge qui nous protègent contre le cancer, la dégénérescence maculaire liée à l’âge et le vieillissement cutané. C’est pourquoi les légumes riches en bêta carotène comme les carottes, les poivrons et les tomates sont performants dans la lutte contre les radicaux libres. Avec une mention spéciale pour la tomate, qui possède un puissant antioxydant appelé Lycopène, connu pour son rôle protecteur face au cancer de la prostate.
Autre composé antioxydant présent dans les végétaux : la précieuse VITAMINE E qui a pour rôle de protéger la membrane des cellules de l’organisme. Les légumes à feuilles vertes en sont pourvus : salades, épinards, blettes etc… Tout comme les huiles végétales, les noix et les céréales complètes.

 

Les aliments antioxydants naturels puissants pour tous et à tout âge

Les aliments antioxydants naturels puissants pour tous et à tout âge

La VITAMINE C, quant à elle, est l’antioxydant le plus connu et le plus efficace. Elle est présente dans tous les fruits, notamment les agrumes : citron, pamplemousse, orange mais aussi dans les petits fruits rouges comme les myrtilles, les framboises et les mûres. Le professeur Luc Montagnier a même soigné le pape Jean Paul II, atteint de la maladie de Parkinson, avec de l’extrait de papaye fermentée. Ce fruit tropical s’avère être un des plus riches en vitamine C et ses propriétés antioxydantes semblent décuplées par la fermentation du fruit.
La vitamine C se trouve encore dans tous les légumes, même cuits. L’oignon, l’ail, la ciboulette, l’échalote, le poireau consommés crus avec de l’huile d’olive sont de véritables médicaments naturels à cause de leur richesse en antioxydants. D’ailleurs leurs vertus thérapeutiques sont connues depuis l’antiquité. Comme pour la vitamine E, les bienfaits de la vitamine C sont supérieurs quand on la consomme à l’état naturel et non en gélules ou en comprimés. En effet, un jus de citron, une orange, un kiwi apporte 400mg de vitamine C soit l’équivalent d’une pastille à sucer.
Autres molécules antioxydantes : les POLYPHENOLS. Ils contribuent à la prévention des maladies cardiovasculaires et sont présents dans de nombreux fruits et légumes, dans les épices comme la cannelle et l’origan et dans les plantes aromatiques comme le thym ou le romarin, mais aussi dans les légumes secs. Ainsi, les haricots rouges se placent en tête des aliments riches en polyphénols avec la pomme de terre et l’artichaut cuit.

Et en ce qui concerne nos boissons quotidiennes, elles sont, elles aussi, riches en polyphénols. En effet, le vin rouge, la bière, le café, le thé et le cacao en contiennent. Les polyphénols du thé vert sont particulièrement remarquables, car ils maintiennent la souplesse des vaisseaux sanguins et le thé peut être consommé sans modération, ce qui n’est pas le cas du vin, de la bière, du café et du chocolat.
Enfin, des OLIGO-ÉLÉMENTS antioxydants comme le zinc ou le sélénium sont apportés par les fruits de mer ou la viande.
On le voit, la liste des aliments antioxydants est interminable. Quel plaisir de savoir que plus on mélangera les couleurs et les saveurs dans notre assiette, plus on préservera notre santé ! N’hésitons donc pas à composer des salades en mélangeant crudités diverses, céréales complètes et volaille, le tout assaisonné à l’huile végétale ou à cuire, mais aussi des soupes colorées à base de carotte, de tomate, de poivron, de potiron ou tout autre légume. Cela nous donnera la joie de varier à l’infini nos repas suivant notre inspiration et de nous maintenir en super forme.


[Total : 3    Moyenne : 4.3/5]

1-Qu’est-ce qu’un antioxydant ?

C’est une substance qui empêche ou atténue l’oxydation de molécules qui composent notre corps. Les antioxydants vont alors bloquer la réaction d’oxydation des radicaux libres, des molécules essentiellement composées d’oxygène et issues du fonctionnement de notre organisme.

2-Quel est leur action ?

Les antioxydants agissent en se liant avec les radicaux libres. Ainsi ils empêchent les radicaux libres de s’accrocher aux cellules de notre organisme, de les dénaturer et de provoquer un vieillissement prématuré de notre corps.

Les antioxydants naturels puissants pour protéger vos cellules

Les antioxydants naturels puissants pour protéger vos cellules

3-Pourquoi lutter contre l’oxydation des cellules?

L’oxydation par les radicaux libres endommage les cellules comme l’ADN, les protéines ou les lipides qui constituent notre organisme. Le fait de ne pas parvenir à neutraliser cette réaction d’oxydation pourrait contribuer à la manifestation de maladies liées au vieillissement : maladies dégénératives (Alzheimer, Parkinson), les maladies de l’œil (cataracte, DMLA), le vieillissement de la peau (rides, sécheresse), les maladies cardio-vasculaires (infarctus, hypertension)… Les antioxydants permettraient également de diminuer les risques de cancers ou de freiner leur propagation.

4-Quels sont les facteurs aggravant l’oxydation des cellules?

On parle souvent de stress oxydatif. C’est-à-dire que le corps doit faire face à une multiplication des radicaux libres. Ce stress est dû à des paramètres aggravants auxquels le corps est soumis : le tabac, la pollution, le stress ou les chocs émotionnels, une mauvaise alimentation, le soleil, l’abus d’alcool, les activités sportives intensives (marathon, sport de haut niveau…), les maladies (allergies, inflammations, infections…).

5-Où trouver les antioxydants naturels?

Les oxydants naturels se trouvent dans les aliments que l’on absorbe et plus particulièrement les fruits, les légumes, frais ou secs, les huiles végétales de 1ère pression à froid, les céréales ou les farines complètes, les graines, les graines germées, les poissons ou les algues. Le pouvoir oxydant d’un aliment est mesuré en ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity). Les aliments les plus riches en antioxydants sont les fruits rouges, canneberge en tête. Parmi les légumes, le chou, l’ail ; l’avocat ou l’asperge possèdent des quantités assez importantes d’antioxydants.

La cuisson peut influencer sur la richesse en antioxydant. Ainsi la vitamine C ne résiste pas à la chaleur et son action sera nulle si l’aliment est cuit. En revanche la cuisson améliore la disponibilité en lycopène, un antioxydant présent dans la tomate.

6-Quelles sont les molécules antioxydantes?

Il existe de nombreux groupes d’antioxydants naturels:
les acides aminés, fabriqués par notre organisme,
les enzymes également synthétisées par notre corps,
les protéinesnotamment celles du soja ou issues de la mer (poissons, crustacés, algues),
Les oligo-éléments : sélénium (œuf, viande, poisson, fruits de mer, champignons…), cuivre (foie, légumes secs, céréales complètes, fruits et légumes), zinc (viande, huîtres, œufs, soja, poissons gras, germe de blé ou légumes secs),
Les polyphénols : les tanins présents dans le cacao, le thé, le café…, les anthyocanes que l’on retrouve dans la cerise, la myrtille, le raisin rouge et les fruits rouges en général, les flavonoïdes contenus dans le vin rouge, le thé noir ou vert , le chocolat ou le miel…, le resvératrol qui entre dans la composition du raisin, des mûres, la canneberge, la rhubarbe, la grenade ou le chocolat.

Les vitamines : la vitamine A contenue dans les carottes, certains fines herbes, les navets, l’abricot ou encore l’œuf, la vitamine C (acide ascorbique) présente dans les agrumes ou le chou, la vitamine E (tocophérol) que l’on retrouve dans les huiles végétales de colza, pépin de raisin, germe de blé… et dans les céréales complètes, les noix, les amandes, les noisettes…,
Les caroténoïdes : béta-carotène (carotte, abricot, melon, certaines herbes aromatiques), lycopène (tomate, pastèque, papaye, goyave…), lutéine (choux et épinards)
Les terpénoïdes : ce sont des lipides que l’on retrouve dans le gingembre, la cannelle ou le clou de girofle,
La chlorophylle, le glutathion, le coenzyme Q10… la liste n’est pas exhaustive.

En conclusion, pour profiter au maximum des bienfaits des antioxydants, mieux vaut manger léger, riche en fruits et légumes, varié et de saison en évitant un maximum les produits industriels ou raffinés.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

La pilule contraceptive hormonale est le moyen de contraception le plus utilisé en France. Même si ce traitement est un des plus efficaces dans la prévention des grossesses non désirées il a tout de même des effets indésirables.

Les hormones qui la composent peuvent avoir par exemple un impact sur l’humeur, la libido ou la fonction cardiovasculaire c’est pourquoi elle est déconseillée aux femmes qui fument.

Des chercheurs de l’université de Shiraz en Iran ont recruté 120 jeunes femmes en bonne santé qu’ils ont réparties aléatoirement en trois groupes. Le premier a reçu un contraceptif hormonal microdosé (MINIDRIL ou son générique), le deuxième a reçu le même contraceptif avec une supplémentation en vitamines C et E et le troisième groupe n’a reçu aucun traitement et a servi de groupe de contrôle.

Au bout de 4 semaines les chercheurs ont mesuré les niveaux de MDA, un marqueur du stress oxydatif et ont constaté que l’utilisation de la pilule contraceptive augmentait la production de radicaux libres en affaiblissant nos défenses antioxydantes naturelles et notamment en diminuant la production de glutathion. Pour les chercheurs ce stress oxydatif pourrait augmenter le risque de problèmes cardiovasculaires et leur étude montre qu’une supplémentation en vitamine C et E permet de rétablir nos défenses antioxydantes naturelles.

Rappelons que la pilule contraceptive n’est pas bien supportée par toutes les femmes et qu’ils existent d’autres moyens de contraception, parlez-en à votre gynécologue.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Les recherches effectuées par Iams font avancer les connaissances sur les nutriments antioxydants chez le chat et le chien. Le bienfait qu’ils procurent est l’amélioration des fonctions immunitaires.

Les antioxydants sont importants et sont présents de façon naturelle; ils favorisent le maintien de la santé en ralentissant le processus de vieillissement, lequel détruit les molécules cellulaires.
Chez le chien, les antioxydants peuvent également jouer un rôle important dans l’amélioration de la réponse immunitaire et dans la reconnaissance des agents pathogènes ayant fait l’objet de vaccins. Ils sont particulièrement essentiels chez les jeunes animaux qui reçoivent des vaccins alors que leur système immunitaire n’est pas complètement développé.
Chez les chiens et les chats âgés, les antioxydants peuvent également renverser la perte fonctionnelle des cellules immunitaires. Un mélange de plusieurs antioxydants en quantités modérées peut être plus efficace que la teneur élevée d’un seul antioxydant.

Antioxydants

Les antioxydants sont des nutriments présents de façon naturelle dans le corps et dans les plantes comme les fruits et les légumes. Parmi les antioxydants courants, on compte la vitamine A, la vitamine C, la vitamine E et quelques composés appelés caroténoïdes (comme la lutéine et le bêtacarotène).

Les fruits et légumes riches en antioxydants naturels puissants

Les fruits et légumes riches en antioxydants naturels puissants

Comment fonctionnent les antioxydants

Lorsque les cellules fonctionnent normalement dans le corps, elles produisent des molécules endommagées appelées radicaux libres. Ces radicaux libres sont très instables et ils volent des composés aux autres molécules cellulaires, comme le gras, les protéines ou l’ADN, ce qui cause encore plus de dommages.

Ces dommages entraînent une série de réactions et endommagent rapidement des cellules entières, ce qui provoque leur mort. Ce processus s’appelle la peroxydation. La peroxydation est utile, car elle aide le corps à détruire les cellules qui ont dépassé leur durée de vie utile et elle détruit les bactéries, ainsi que les parasites. Toutefois, elle détruit ou endommage des cellules saines lorsqu’elle n’est pas surveillée.

Les antioxydants aident à prévenir la destruction des cellules dans tout le corps en fournissant les composants qui stabilisent les radicaux libres. Fait encore plus important, les antioxydants reviennent à la surface d’une cellule pour en stabiliser les autres composants cellulaires au lieu de les endommager.

Lorsqu’il n’y a pas assez d’antioxydants pour arrêter le processus de peroxydation, les radicaux libres commencent à endommager les cellules saines, ce qui peut provoquer des problèmes. Par exemple, les radicaux libres peuvent endommager les cellules immunitaires et entraîner un risque accru d’infections.

Les antioxydants et la réponse immunitaire

Puisque les antioxydants jouent un rôle clé réduit les dommages que subissent les cellules comme celles du système immunitaire, de récentes études ont été effectuées sur les bienfaits de certains antioxydants sur le système immunitaire des chiens. Les résultats de ces études montrent que les antioxydants sont importants et qu’ils aident au maintien d’un système immunitaire sain chez les chiens.

Les recherches ont également démontré que chaque antioxydant aide le système immunitaire de façon unique; ainsi, une teneur élevée d’un même antioxydant n’est pas aussi efficace qu’un groupe de plusieurs antioxydants.

Les antioxydants et le vieillissement

Des études récentes ont également porté sur l’effet du vieillissement sur la réponse immunitaire. Les résultats indiquent qu’à mesure qu’un chien vieillit, la réponse immunitaire de ses cellules diminue. Le fait d’inclure des antioxydants dans sa nourriture peut ralentir la diminution de la fonction des cellules immunitaires, tel qu’indiqué ci-dessous en ce qui concerne la vitamine E chez les chats.
Toutefois, l’augmentation de la réponse immunitaire cellulaire n’est pas toujours proportionnelle à la quantité de vitamine E. Même si une diète contenant 250 UI de vitamine E par kilogramme a amélioré la réponse immunitaire chez les chats âgés, le fait d’ajouter 500 UI/kg n’entraîne pas le même effet bénéfique.