[Total : 3    Moyenne : 4/5]

Les fraises s’ajoutent à plusieurs autres aliments qui diminuent les niveaux sanguins de cholestérol, indique une étude italo-espagnole publiée dans le Journal of Nutritional Biochemistry (JNB).

José M. Alvarez-Suarez de l’Université Politecnica delle Marche (Italie) et ses collègues ont mené cette étude avec 23 participants en santé qui ont ajouté 500 grammes de fraises à leur alimentation quotidienne pendant un mois.
Des échantillons sanguins prélevés avant et après l’expérience ont montré que les niveaux de cholestérol LDL (dit mauvais cholestérol) et de triglycérides ont chuté, respectivement, de 13,72% et 20,8%. Le niveau de cholestérol HDL (bon cholestérol) est demeuré inchangé.

La fraise est une source naturelle en antioxydants puissants

La fraise est une source naturelle en antioxydants puissants

D”autres paramètres étaient améliorés : les biomarqueurs antioxydants (tels que la vitamine C ou la capacité d’absorption des radicaux libres), les défenses antihémolytiques et la fonction plaquettaire. Tous ces paramètres étaient revenus à leurs niveaux initiaux 15 jours après la fin de l’expérience.

Les chercheurs font l’hypothèse que l’effet bénéfique est attribuable à l’antioxydant anthocyane qui donne au fruit sa couleur rouge.

Ces chercheurs ont montré dans des études précédentes, que la fraise protègent contre les rayons ultraviolet, qu’elle réduit les dommages de l’alcool sur la muqueuse gastrique, qu’elle peut renforcer les globules rouges et qu’elle améliore les propriétés antioxydantes du sang.

La fraise, soulignent les chercheurs, est un fruit important du régime méditerranéen en raison de sa richesse en nutriments qui semblent bénéfiques pour la santé.

Attention toutefois, les fraises doivent être lavées minutieusement car elles sont parmi les fruits qui contiennent le plus de pesticides. Il est cependant très facile de les cultiver soi-même.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*