[Total : 4    Moyenne : 2/5]

Les chercheurs ont prouvé que la mélatonine antioxydante, une hormone naturelle produite par le corps-permet de contrôler le gain de poids, même sans réduire la consommation d’aliments, améliore le profil lipidique sanguin, comme il réduit les triglycérides, augmente le cholestérol HDL et réduit le cholestérol LDL.

La mélatonine antioxydante se trouve en petites quantités dans certains fruits et légumes comme la moutarde, les baies de Goji, amandes, graines de tournesol, de la cardamome, le fenouil, la coriandre et les cerises. Ainsi, la consommation de ce type d’aliments peut aider à contrôler le gain de poids et prévenir les maladies cardiaques associées à l’obésité et les dyslipidémies.
Les chercheurs ont analysé chez les rats Zucker diabétiques obèses jeunes les effets de la mélatonine antioxydante sur l’obésité, la dyslipidémie et l’hypertension artérielle associée à l’obésité. La mélatonine a été jugée bénéfique pour les jeunes rats qui n’avaient pas encore développé une maladie cardiaque ou métabolique. Les chercheurs pensent que la mélatonine antioxydante pourrait aider à prévenir les maladies cardiaques associés à l’obésité et les dyslipidémies.
Enfin, auteurs affirment que, si cette constatation est confirmée chez l’homme, l’administration de la mélatonine antioxydante et de la prise de mélatonine aliments contenant pourrait être un outil utile pour lutter contre l’obésité et les risques qui y sont associés.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*