[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Les antioxydants, qu’est-ce que c’est ?

Les antioxydants sont des molécules qui permettent d’empêcher l’oxydation de
certaines substances chimiques, et ainsi de limiter la production de radicaux libres, ces derniers pouvant “abîmer” nos cellules, s’ils se trouvent en excès dans notre organisme.

Un régime alimentaire riche en antioxydants permettrait de vivre « jeune » plus longtemps. Parmi les aliments protecteurs figurent entre autres les céréales complètes, le lait de soja enrichi en calcium, le parmesan, le yaourt, la carotte, le brocoli et les différentes jeunes pousses. Alors que les chips, la pomme de terre frite, les fromages gras, le lait entier et le riz blanc à cuisson rapide sont des aliments accélérateurs de vieillissement.

légumes riches en antioxidant

L’avocat, le cresson, l’ail, le chou vert, l’épinard, l’asperge, le chou de Bruxelles, le germe de luzerne, le brocoli, la betterave et le poivron rouge sont les légumes ayant la plus forte concentration d’antioxydants.

On attribue le caractère antioxydant de ces aliments à leur riche teneur en vitamine C, caroténoïdes (dont les lycopènes), flavonoïdes, composés phénoliques, terpénoïdes et resvératrol.

Lors de la cuisson, certains antioxydants tels que la vitamine C sont inactivés, alors que d’autres se transforment pour devenir plus actifs ou plus facilement absorbables par le système digestif. C’est le cas des lycopènes de la tomate. En effet, la cuisson de la tomate augmente la quantité de lycopène biodisponible, la chaleur le libérant des cellules de la tomate. Ainsi, il y a environ quatre fois plus de lycopène biodisponible dans la sauce tomate que dans la tomate fraîche!

Les antioxydants naturels puissants protecteurs choc pour notre corps!!

Les antioxydants naturels puissants protecteurs choc pour notre corps!!

Vous trouvez de la vitamine C dans les agrumes (citron, orange, pamplemousse.. ) légumes verts (céleri, chou vert, cresson, oseille, persil raifort… ) les fruits (cassis, kiwi..) et surtout fruits rouges (fraise, framboise, groseille… ), la pomme de terre, le poivron, la tomate.

La vitamine E dans les huiles de germes de blé, tournesol, olive, maïs, de colza… le beurre, la margarine, les oléagineux (amande, noisette, noix, pistache… ), les poissons gras, les légumes verts à feuilles (chou, persil… )

La vitamine B9 dans les légumes verts à feuilles (épinard, fenouil, salade… ) mais aussi dans la banane, les céréales complètes, la tomate.

Le glutathion piège les radicaux libres, on le trouve dans l’ail, l’artichaut, asperge, avocat, betterave, brocoli, cannelle, carotte, choux, haricot, noisette, oeuf, oignon, pissenlit, poire, pomme.

Le sélénium se trouve surtout dans les abats, l’ail, les céréales complètes, le chou, les germes de blé, la levure de bière, l’oeuf, la viande.

Le lycophène se trouve surtout dans la tomate, le pamplemousse rose, la papaye, la pastèque.

Le zinc se trouve dans les céréales, les fruits de mer, les huîtres, les coquillages, les brocolis, champignon, épinard, haricot, le jaune d’oeuf, la levure de bière, le pain complet, le poisson, la viande.

Les flavonoïdes se trouvent surtout dans les agrumes, la cerise, la myrtille, le raisin, le thé, le vin rouge.

les antioxydants seraient efficaces, entre autres, pour :

Abaisser le taux de cholestérol et réduire le risque de maladies cardio-vasculaires :

les antioxydants empêchent l’oxydation des graisses qui peuvent être néfastes pour les vaisseaux sanguins.
Dans la famille des antioxydants, on retrouve les caroténoïdes (présents dans les aliments de couleur jaune, orange ou rouge tels que les oranges, les poivrons, les tomates, les pêches, les mangues, les papayes…), qui selon certaines études permettraient de diminuer le taux de LDL (mauvais cholestérol) dans le sang. La consommation de ces aliments riches en caroténoïdes limiterait ainsi le risque de maladies cardio-vasculaires.

Prévenir les cancers :

Si les fruits et les légumes sont tant prisés et présentés comme des bienfaiteurs pour la santé, ce n’est pas pour rien ! Et l’une des raisons serait que les nutriments antioxydants, s’ils sont consommés en quantité suffisante, permettraient de diminuer les risques de cancers de plus de 30 %.

Protéger les yeux :
D’une manière générale, toutes les molécules antioxydantes sont protectrices de l’œil et de la vision. Parmi elles, les caroténoïdes (encore elles !), plus précisément la zéaxanthine et la lutéine. En effet, selon une étude de l’INSERM, la consommation d’aliments riches en zéaxanthine (maïs, chou-fleur) réduirait de 93% les risques de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) et de 47% la survenue d’une cataracte. La lutéine quant à elle (jaune d’œuf, carottes, oranges, épinards) abaisserait de 69% les risques de DMLA.

Contrer les effets de la pollution :

L’air que nous respirons est souvent pollué de puissants oxydants comme le dioxyde d’azote et l’ozone, qui peuvent mener à des problèmes respiratoires.
Des études ont montré que certains nutriments antioxydants (en particulier la vitamine E et le bêta-carotène) permettaient de diminuer fortement l’oxydation de ces molécules nocives.

Retarder le vieillissement :

Les radicaux libres sont également nocives pour le vieillissement cutané. En effet, quand ils sont en trop grand nombre dans l’organisme, les radicaux libres s’attaquent aux membranes cellulaires. Résultat : la peau s’altère, s’abîme prématurément. Mais, là encore, les antioxydants peuvent aider à limiter les dégâts, en particulier ceux contenus dans les légumes à feuilles vertes (brocolis, choux, épinards), ou dans les fruits foncés (prunes, framboises, groseilles…).


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le cacao provient du cacaotier ou encore nommé cacaoyer, c’est un petit arbre ne mesurant à peine plus de quinze mètre de haut et dont les feuilles persistantes sont présentent tout au long de l’année.

Cet arbre ne donne des fleurs qu’à partir de sa troisième année, de teinte blanche ou rosée et seulement une fleur sur pratiquement cinq cent, donne un fruit. Il est à préciser qu’annuellement il peut donner plus de cent mille fleurs. Le fruit du cacaoyer est une cabosse, en faites se sont d’énormes baies de forme allongés et peuvent peser jusqu’à quatre cent grammes et mesurent prés de vingt centimètre de long de couleur verte elles finissent par prendre une teinte jaune, rouge, ou encore orange suivant la variété de cacao. Ce fruit contient prés de 75 graines que l’on nomme les fèves de cacao.

Cacao vertus antioxydantes, cardio-stimulants, asthme

Cacao vertus antioxydantes, cardio-stimulants, asthme

Cacao la culture

Le cacao est originaire du Mexique, sa culture s’est étendue en Afrique (la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigeria, le Cameroun) en Amérique (le Brésil, l’Équateur) ainsi qu’en Asie (l’Indonésie, et la Malaisie). IL préfère les climats tropicaux chaud et humide, et bien a l’abri du soleil.

Cacao sa composition

Le cacao se compose essentiellement de xanthine avec la théobromine, de flavonoïdes, de phényléthylamine, d’endorphines et de polyphénols.

Cacao et ses vertus médicinales

Le cacao était déjà consommer pour ses vertus thérapeutiques par les Aztèques, il possède des propriétés antioxydants, diurétiques et légèrement antidépresseurs.

Les bienfaits du cacao agissent sur le système cardiaque et respiratoire, par stimulation des muscles lisses et rénaux, il accroit les performances musculaires, et optimise le volume respiratoire. Plusieurs études (de 2009 à 2011) le définissent comme préventif des maladies cardiovasculaires. De plus le cacao est associé à la médication contre l’asthme, par son effet vasodilatateur, et il est préconiser dans les sports d’endurance pour son augmentation de la capacité respiratoire.

Le cacao stimule le système nerveux, et souvent préconiser dans les cas de petites déprimes ou dépressions.

Cacao autres usages

Bien entendu petits et grands connaissent les nombreux autres usages du cacao dans l’alimentation que ce soit en poudre dans le lait, en tablette, en confiserie, en beurre et en alcool (liqueur de cacao), etc.

Cacao soigne

Déprime, dépression, asthme, maladie cardiovasculaire, antioxydant, diurétique.


[Total : 3    Moyenne : 2.3/5]

Les antioxydants contenus dans notre alimentation ont de nombreuses vertus : anti-rides, il préviennent aussi le vieillissement cérébral, les risques de maladies cardio-vasculaires et de cancer.

Présents dans les fruits, les légumes et les végétaux, les antioxydants doivent être consommés quotidiennement : les vitamines C et E, tout comme plusieurs minéraux dont le sélénium, sont essentiels à la vie. En plus des aliments riches en antioxydants, d’autres ont des propriétés qui aident notre corps à en fabriquer.

Qu’ils soient ingérés ou métabolisés, les antioxydants aident à lutter contre les radicaux libres, des molécules qui accélèrent le vieillissement des cellules et la dégradation de l’organisme. Des apports importants et réguliers permettent donc de ralentir l’arrivée des signes de l’âge : rides, cellulite, baisse des facultés cognitives…

Les pruneaux: le top des antioxydants

Les pruneaux contiennent les meilleurs antioxydants, comme les vitamines C,E, et le bêta-carotène. Les propriétés laxatives et diurétiques du pruneau en font un aliment de choix pour aider les processus d’élimination de l’organisme. Il retarde le vieillissement en stoppant le développement des rides, protège les articulations de l’arthrose, réduit le risque de maladies cardiaques et prévient le risque de cancer.

Les fruits rouges une source importante en antioxydant naturel puissant

Les fruits rouges une source importante en antioxydant naturel puissant

Les fruits rouges: une grande famille d’anti-vieillissement

Les fruits rouges, riches en vitamines et en polyphénols, sont les aliments antioxydants les plus efficaces après les pruneaux pour lutter contre les radicaux libres.

L’ail et autres alliacées: cinquième meilleur antioxydant

Très riche en antioxydants, l’ail contient de la quercétine, appartenant à la famille des flavonoïdes qui favorise la diminution du taux de “mauvais” cholestérol et du sélénium qui permet de coincer les radicaux libres, et protège ainsi les cellules du vieillissement, pour garder une belle peau et des beaux cheveux.

Brocoli et autres crucifères: les légumes salutaires

Riches en vitamine C, les légumes de la famille des choux, et notamment le brocoli, agissent contre les maladies cardiovasculaires et détendant les vaisseaux sanguins, et contribuent à réduir le taux de cholestérol.

Les poivrons rouges et autres solanacées: plus riches en vitamine C que les oranges !

Les poivrons contiennent plus de vitamine C que les oranges à poids égal. Mais ce sont surtout les poivrons rouges qui sont bénéfiques pour la santé, puisqu’ils renferment neuf fois plus de caroténoïdes, cinq à huit fois plus de flavonoïdes et deux fois plus de vitamine C. Excellente source également en vitamine A, le poivron stimule le système immunitaire, augmente les défenses naturelles, et prévient les maladies cardio-vasculaires.

La sauce tomate: un élixir de jouvance

La tomate contient du lycopène, un puissant antioxydant qui prévient des maladies cardiovasculaires et des cancers, notamment le cancer de la prostate.

Le curcuma: l’épice vedette

Également anti-inflammatoire, cette épice permet de lutter contre le vieillissement prématuré des cellules, contre certains cancers et contre le diabète. Le curcuma favorise la digestion et renforce le système immunitaire.

Le thé vert: l’atout santé

Le thé vert, source de polyphénols, favorise la vivacité intellectuelle et réduit les risques de cancer. Sa consommation régulière permet en plus de rester bien hydraté.

Le lin: petites graines à grands effets

Les graines de lin sont riches en oméga 3 et en antioxydants. Elles aident à combattre les maladies cardiaques, le diabète et certains cancers.

Le chocolat: le chocolat noir à 70% de cacao améliore la circulation sanguine

Le cacao combat les maladies mortelles telles que le cancer, les maladies du cœur et l’hypertension. Le chocolat doit ses propriétés antioxydantes en grande partie à sa richesse en flavonoïdes.

L’avis de notre coach Nutrition, Anaël Stolz

Afin d’accroître la consommation et l’absorption d’antioxydants dans le cadre de votre alimentation, voici mes recommandation :

– consommer davantage de fruits et de légumes en privilégiant ceux dont la teneur en antioxydants est la plus élevée

– choisir les aliments bio, qui contiennent plus de polyphénols et d’antioxydants que les aliments produits selon des méthodes agricoles conventionnelles

– consommer au maximum le zeste, la pulpe, la peau et la pelure des fruits et légumes (et enveloppe des graines et céréales), où la concentration en antioxydants et polyphénols est plus élevée, et augmente proportionnellement à leur maturité à la récolte ; généralement, ce sont les aliments non transformés qui fournissent le plus de bienfaits pour la santé

– améliorer son transit intestinal de manière à favoriser l’absorption et la biodisponibilité des antioxydants ingérés

– adopter des techniques de transformation et de cuisson des aliments qui aident, de manière naturelle, à maintenir une teneur élevée en antioxydants dans les aliments : une température moyenne et à basse pression en minimise la perte.

A l’inverse, le tabagisme, le stress, la consommation d’alcool limite les effets des antioxydants.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Les antioxydants – c’est un mot que vous avez probablement entendu parler de plus en plus souvent au fil des ans. Les antioxydants se trouvent dans la nourriture que nous mangeons et dans les produits que nous mettons sur notre peau. Un produit qui est devenu incroyablement populaire en raison de sa teneur élevée en antioxydants est l’huile de coco.

Un des grands avantages de l’huile de coco, c’est qu’il est riche en antioxydants. Les antioxydants dans les produits de soins de la peau sont grands parce qu’ils aident à ralentir le processus de vieillissement par le combat outre les radicaux libres. Une des plus connues d’antioxydants dans l’huile de coco est la vitamine E – une vitamine bien connue qui est grand pour les soins de la peau.

Antioxydants naturels puissants pour votre peau

Antioxydants naturels puissants pour votre peau

Qu’est-ce qu’un antioxydant?

Plusieurs personnes se demandent ce qu’est un antioxydant est exactement. Le mot est composé de deux parties de racines anti-et-oxydant. Antioxydants défendre la peau contre l’oxydation des tissus. Ils protègent également la peau en neutralisant les molécules connues comme les radicaux libres dont l’organisme produit naturellement au cours de son processus métabolique physiologique.

Quels sont les radicaux libres?

Ce sont des molécules nuisibles qui attaquent le tissu conjonctif de la peau, conduisant finalement à l’apparition des rides, les taches de vieillesse, et plus encore. Ces molécules ont une structure instable. Ils sont «déséquilibrés», parce qu’ils manquent un électron, alors ils vont essayer de trouver autour d’électrons à voler à partir des molécules dans votre peau. Quand ils volent les molécules dans votre peau, il laisse les molécules de votre peau endommagée.

Comment les antioxydants protègent la peau contre les radicaux libres?

Les antioxydants de stabiliser les radicaux libres en offrant certains de leurs composants. En d’autres termes un antioxydant donnera un radical libre de ses électrons afin de neutraliser l’radicaux libres. L’huile de coco est bénéfique pour les soins de la peau, car les antioxydants qu’il contient le travail pour empêcher les radicaux libres d’endommager d’autres molécules dans la peau. La peau est constituée d’un réseau de tissus conjonctifs. Lorsque le tissu conjonctif de la peau est endommagée, elle perd de son élasticité naturelle. Finalement, une perte de l’élasticité des résultats dans le développement des rides et autres signes de vieillissement.

Les gens aiment l’huile de coco car il ralentit ce processus vers le bas et aide la peau à maintenir son élasticité pour une plus longue période de temps. Il est un grand “anti-vieillissement” de produits de soin de peau à cause de cela. Tous naturel, l’huile de coco non raffinée est la meilleure option, car elle a encore toutes ses composantes naturelles. Pendant le processus de raffinage beaucoup de ces composants peuvent obtenir dépouillé.

Les radicaux libres attaquent aussi de nombreuses autres parties du corps et sont liés à des problèmes de santé comme les maladies cardiaques, le cancer, et plus encore. C’est pourquoi une alimentation riche en antioxydants est important pour votre santé ainsi que pour la santé de votre peau.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

C’est un nouvel antioxydant naturel, le GPX3 (ou glutathion peroxydase) qui vient d’être identifié par ces chercheurs de la Minnesota Medical School comme un réducteur considérable de risque cardiovasculaire chez les personnes de faibles niveaux de HDL (bon cholestérol).

GPX3 pourrait, chez ces patients diviser leur risque cardiaque par 6. Cette recherche, publiée dans la revue PLoS One, confirme les bénéfices des antioxydants naturels pour la santé humaine.

Cette enzyme présente à des niveaux élevés et aux côtés de faibles niveaux de HDL (bon cholestérol), peut considérablement réduire le risque des maladies cardio-vasculaires grâce sa capacité naturelle de protection et de réparation. Pour ces patients avec de faibles niveaux de bon cholestérol, l’enzyme GPX3 pourrait être d’un grand bénéfice.

RISQUE CARDIAQUE: GPX3, l’enzyme naturel qui divise le risque par 6

RISQUE CARDIAQUE: GPX3, l’enzyme naturel qui divise le risque par 6

Un futur test sanguin ? Son équipe a étudié les 3 principaux facteurs de risque de maladie cardiovasculaire, le cholestérol, l’hypertension, le tabagisme. Les données recueillies sur 130 échantillons provenant de la Minnesota Heart Survey, suggèrent que le risque de décès cardiovasculaire chez les personnes ayant de faibles niveaux de HDL et GPX3 est multiplié par 6 vs celles qui ont de faibles niveaux de HDL et des niveaux élevés de GPX3. Ces 130 échantillons provenaient de patients décédés de maladies cardiovasculaires dans les 5 à 12 ans. Par ailleurs, de faibles niveaux de cette enzyme liés à de faibles niveaux de HDL peuvent indiquer le risque cardiovasculaire. Les chercheurs espèrent donc à terme que la mesure de cette enzyme par test sanguin puisse permettre de détecter les patients à risque de maladie cardiovasculaire.

Un futur traitement ? Le Pr Jordan L. Holtzman, professeur de pharmacologie et de médecine à l’Université du Minnesota Medical School et auteur principal explique : « Cette enzyme GPX3 nous donne une bonne raison de croire que les antioxydants naturels comme GPX3 sont bons pour la santé cardiaque. La combinaison de taux bas de HDL et GPX3 affecte environ 50 millions de personnes, soit 1 adulte sur 4. Cette configuration peut conduire à la crise cardiaque et à l’AVC ». GPX3 pourrait donc être la cible de nouveaux médicaments destinés à accroître son activité dans le sang.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Dans ma vie, j’ai plusieurs batailles : se protéger du soleil avec une crème solaire au quotidien, en finir avec le culte du bronzage (et accessoirement, les teintes oranges des fonds de teint) et… promouvoir les antioxydants (même si je suis encore loin d’être au point).

Qu’est-ce qu’un antioxydant ?

Un antioxydant, comme le dit si bien notre ami Wikipedia, est une substance chimique qui diminue ou empêche l’oxydation d’autres substances chimiques.

Certes, mais encore… A quoi sert-il ?

Les antioxydants permettent de lutter contre : * Le stress oxydatif. Lorsque nous respirons, nos cellules sont agressés par des radicaux libres. Nos cellules se « rouillent ». Notre organisme disposant d’antioxydants (si on s’alimente sainement bien entendu…) peut lutter contre ces radicaux libres. Pour en savoir plus : Stress-oxydatif.com * Les radicaux libres. Outre le fait qu’ils proviennent de l’oxygène, ils viennent aussi : des polluants. Déménageons tous dans un endroit où l’air est pur ! Je propose Norilsk ! des rayons UV. La protection solaire, ça vous dit quelque chose ? de l’alcool. Je savais que c’était le mal incarné, hein le Cosmétologue ! de la fumée de tabac. Tout va bien, je n’en fume plus passivement depuis qu’IL a arrêté. du stress émotionnel. Sarah aka la fille qui stresse pour rien. des pesticides. des aliments modifiés, transgéniques ou de la viande provenant d’animaux nourris aux hormones. de diverses infections. des médicaments. des additifs alimentaires, des agents de conservation. des blessures et interventions chirurgicales…. Si vous aussi, après avoir lu tout ceci, vous avez envie de rester sous votre couette jusqu’à la fin des jours, avec pour seule alimentation des baies de goji et des smooties de cranberry, c’est normal.

Certains fruits sont une source importante en antioxydant naturel puissant

Certains fruits sont une source importante en antioxydant naturel puissant

Quels aliments sont fortement concentrés en antioxydants ?

Voici une liste des légumes et des fruits les plus riches en antioxydants, par ordre décroissant.

Les légumes : Artichaut, haricot rouge, lentilles, soja, chou rouge, feuille de chêne, brocoli, betterave, radis, épinards, asperge, oignon rouge, poivron, aubergine, carotte, tomate.

Les fruits : Baie d’açai, baie de sureau, myrtille sauvage, canneberge, pruneau, cassis, prune noire, mûre, framboise, myrtille, fraise, cerise, groseille rouge, baie de goji, pomme (avec la peau), poire (avec la peau), orange, raisin, pamplemousse.

Vous pouvez aussi consommer des compléments alimentaires, sur lesquels je ne me prononcerai pas, puisqu’il ne faut pas dépasser un seuil minimum… Idem pour les aliments, vous vous doutez bien qu’il faut manger d’autres aliments en dehors de ceux cités ci-dessus.

Et pour les cosmétiques ?

On peut utiliser des soins contenant des anti-oxydants à tout âge, et pas seulement lorsqu’on décide de se concocter une routine anti-âge. Pour faire le lien avec la protection solaire et les antioxydants, voici une réponse qui peut en satisfaire plus d’une (ou pas). Faut-il se protéger toute l’année? Oui à la protection toute l’année, mais non aux produits avec SPF toute l’année ! Inutile par contre de protéger sa peau en continu par des SPF. Un produit à SPF, en absorbant les rayons UV, empêche les rayons d’atteindre la peau. Celle-ci ne met alors plus ses systèmes d’auto défense en alerte, ils se désactivent petit à petit Lorsque l’intensité du soleil est faible, la peau est capable de s’auto-défendre via ses mécanismes naturels. Cette citation n’étant pas une règle absolue, certaines verront midi à leur porte, d’autres non et rajouteront une protection solaire toute l’année (comme moi, par exemple). J’ai aussi lu sur un blog anglophone que l’utilisation régulière de soins antioxydants permettait à la peau de se protéger seule des rayons UV même lorsqu’on n’appliquait pas de soins antioxydants. Malheureusement, je ne retrouve pas la source, et ne confirme pas la véracité de cette information. Ceci est une piste à creuser.

Sélection

Le monde serait merveilleux si les marques en apposant la mention antioxydant sur leurs produits promettant que lesdits produits en contiennent suffisamment pour avoir un effet. Je vous conseille donc de vérifier la position de l’actif antioxydants dans les compositions La gamme Elixirin C60 de ÜNT (comprend une lotion, un sérum, une crème et un masque en bio-cellulose) Tous les produits sont enrichis en Radical Sponge® qui, selon ÜNT, serait bien plus efficace que la vitamine C pour lutter contre les effets néfastes des radicaux libres.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Un antioxydant est vraiment une molécule qui donne un électron pour empêcher les résultats dommageables d’un radical libre.

À l’heure actuelle en général les gens savent que antioxydants sont quelque chose qui peut être très avantageux pour la santé d’une personne mais, beaucoup de gens n’obtiennent pas la quantité dont ils ont besoin. Il existe de nombreuses sortes différentes d’aliments qui contiennent des antioxydants mais, beaucoup de gens ne connaissent pas ce qu’ils sont et comment ils peuvent les inclure dans leur alimentation quotidienne. En ce qui concerne la aliments riche en antioxydants et à quel point vous êtes capable de les incorporer à vous, nous nous référons à la fois dans les paragraphes qui suivent.

Beaucoup de gens ne se retrouvent avec un petit déjeuner nutritif, effectivement le petit déjeuner pour beaucoup de gens est tout simplement quelque chose qui ils saisissent que ils quittent la maison. Quelque chose que vous aimeriez penser est l’obtention d’un mélangeur et en prenant une tasse de jus d’orange, quelques baies fraîches et yogourt, les mélangeant ensemble et apporter par vous utilisez sur votre méthode de travail. Le jus et les baies sont susceptibles de vous présenter les antioxydants dont vous avez besoin commencé chaque matin et aussi le yogourt peut offrir une texture plus épaisse.

Les antioxydants puissant dans votre alimentation

Les antioxydants puissant dans votre alimentation

Pourquoi ne pas les inclure dans ce que vous mangez?

Les antioxydants non seulement de réduire le processus d’oxydation en neutralisant les toxines, ils ont également améliorer la fonction immunitaire, réduire l’inflammation en minimisant les risques d’infection et le cancer. Une étude a découvert que la combinaison d’antioxydants bêta-carotène, les vitamines C et E, et aussi le zinc réduit le risque de développer des stades avancés de la dégénérescence maculaire liée à l’âge. La lutéine antioxydante peut également être utile pour neutraliser les toxines dans la rétine de l’œil, diminuer la dégénérescence maculaire et le manque de vue dans les personnes âgées.
La méthode la plus simple pour obtenir un bon nombre d’antioxydants dans le régime alimentaire est à consommer 5-7 domaines quotidiens d’aliments qui sont de couleur vive.

Meilleures aliments riches en antioxydants

Baies
Et aussi être délicieusement sucré, baies pour les framboises, par exemple, les bleuets et les fraises présentent une abondance de la capacité antioxydante. Bleuets, framboises et les mûres sont pleins de proanthocyanidines, antioxydants qui aident prévenir le cancer et les maladies cardiovasculaires. Mangez-les congelé à l’intérieur d’un smoothie matin, jeter quelques-uns sur votre yogourt ou des céréales le matin ou en profiter étant une collation l’après-midi.
Brocoli
Le brocoli est encore un autre aliment que mon aide à prévenir le cancer et maladies du cœur. Il contient un antioxydant appelé indole-3-carbinol, qui fonctionne en décomposant l’œstrogène, donc diminuer le risque de cancer du sein, l’ovaire et les cancers du col utérin. Le brocoli contient aussi les vitamines C qui est un antioxydant qui nous protège dans les constantes attaques des des de l’infection, toxines et des polluants. une tasse de brocoli cuit à la vapeur fournit 500 mg de L’acide ascorbique.

Chocolat noir

Judicieusement nommé “la nourriture des dieux”, le chocolat noir contient de nombreux composés antioxydants puissants, pour les polyphénols par exemple, catéchines, proanthocyanidines et des bioflavonoïdes. Ceux-ci protègent les antioxydants son cœur et le cerveau, améliorer la fonction immunitaire, réduire l’inflammation dans les artères et lutter contre le cancer.
La partie plus sombre du chocolat, plus la teneur en antioxydant, donc rechercher des chocolats de haute qualité avec des composants principaux de grains de beurre de cacao et de cacao.

Ail

L’ail peut être utilisé partout dans le monde comme un agent aromatisant délicieux pour n’importe quel plat. Les avantages pour la santé de l’ail arriver à être bien vanté pendant des centaines d’années, et l’ail cru a été utilisé comme un antibiotique naturel pour se débarrasser de certaines souches de parasites. L’ail peut aussi être utile pour diminuer la pression artérielle niveau et le cholestérol, l’élimination des toxines chimiques de l’organisme, prévention du cancer et servant comme un agent antifongique et antivirale. Une gousse d’ail contient des vitamines A, B et C, sélénium, iode, potassium, de fer, calcium, le zinc et le magnésium.

Patates douces

Manger des pommes de terre douces au lieu de pommes de terre blanches régulières est généralement l’une des meilleures mesures que vous pouvez prendre pour votre santé. Non seulement sont meilleures ignames pour le sucre dans le sang en libérant les glucides lentement dans le sang, Toutefois, leur couleur orange vif est une autre source de caroténoïdes. Bêta-carotène convertit en vitamine A qui est nécessaire pour la vision, protège votre peau du soleil-dommages et de réduire la probabilité d’obtenir l’emphysème de fumer ou de la fumée secondaire. Patates douces sera également une bonne source d’acide ascorbique.

Thé vert

Extrait de thé vert contient des concentrations élevées de polyphénols de catéchine. Ces composés fonctionnent dans le corps le long d’autres produits chimiques afin d’augmenter les niveaux de l’oxydation des graisses et la thermogenèse (une situation créée dans votre corps par la perte de graisse comme carburant). Normalement, vous devriez essayer d’avoir un minimum de trois verres de thé vert par jour pour les perte de poids effets. Extrait de thé vert a également été prouvé pour être préventive contre le cancer, maladies cardio-vasculaires et le cholestérol élevé.


[Total : 1    Moyenne : 1/5]

En Asie, en Russie et dans certains des pays de l’ex-URSS, les hommes consomment depuis longtemps le krill séché.

Au Japon, on le nomme okiami et il sert surtout comme ingrédient dans les soupes, les salades de fruits de mer et certaines entrées. Les Japonais considèrent le krill frais comme un aliment fin de haute gastronomie.

La vogue mondiale de l’huile de krill, plus récente, s’est surtout accentuée à partir de l’an 2000.

Cette année-là, des chercheurs de l’Université de Sherbrooke (au Québec) ont mis au point un procédé d’extraction permettant de préserver une plus grande proportion des acides gras essentiels, des phospholipides et de l’astaxanthine du krill… tous les trésors du krill !

C’est quoi, le Krill ?

En norvégien, krill veut dire « nourriture de baleine ». Les baleiniers ont en effet créé ce mot pour désigner les nuées de minuscules crustacés qui forment les bancs de zooplancton.

Le krill est donc un plancton des mers froides, appelé souvent à tort « petite crevette », même s’il y ressemble.Les zoologistes le classent dans la famille des euphausiacés : des petits crustacés vivant en groupes et dont se nourrissent les baleines.

Le Krill ou Euphausia superba est l’espèce-clé de l’écosystème Antarctique.

Ce petit crustacé rouge vit dans les eaux les plus pures du monde, sous la couche de glace des océans polaires. Il se nourrit directement de plancton et d’algues des glaces.

Il contient tous les nutriments nécessaires pour permettre aux autres animaux de vivre dans les conditions extrêmes du Pôle Sud. Tout au début de la chaîne alimentaire, le krill ne présente pas de problème de contamination. C’est pourquoi le Krill représente un formidable espoir pour l’alimentation humaine.

Le Krill, le plus fort en anti-oxydant ET oméga-3 !

Le Krill, le plus fort en anti-oxydant ET oméga-3 !

Ses valeurs nutritionnelles

Composé de 70% de protéines, 10% de gras (principalement monoinsaturés) et 14% de minéraux, le Krill contient également de nombreuses vitamines du groupe B de même que les vitamines A, E et D. Il est riche en fer, iode, cuivre, manganèse, chrome, sélénium et zinc.

Mais aussi et surtout, le Krill est probablement l’aliment le plus concentré en antioxydants (caroténoïdes, vitamines, enzymes) et Oméga 3.

Le Krill, le superaliment 2-en-1 !

Avec le Krill, vous faites le plein d’antioxydants et d’Oméga 3 ! De plus, grâce aux antioxydants, votre apport d’Oméga 3 est rendu plus puissant ! Voyons pourquoi…

Les avantages de l’huile de krill

Ses oméga-3 sont mieux absorbés et plus puissants.
La teneur en acides gras oméga-3 de l’huile de krill est généralement un peu plus faible que celle des huiles de poisson actuellement offertes dans le commerce.

Mais l’huile de krill renferme également environ 40% de phospholipides et des antioxydants dont l’activité anti-oxydante est beaucoup plus élevée que celle des huiles de poisson. Ces substances lui confèrent une efficacité accrue :

les antioxydants contribuent à préserver l’intégrité des fragiles acides gras oméga-3 de l’oxydation.
les phospholipidesassurent leur transport vers les sites où ils sont utiles, c’est-à-dire dans les membranes des cellules !
Les phospholipides et antioxydants présents dans l’huile du krill augmentent donc sa biodisponibilité et son efficacité !

Elle contient l’un des plus puissants antioxydants marins
L’antioxydant principal de l’huile de krill est l’astaxanthine, un composé de la famille des caroténoïdes.

C’est le pigment rose profond à pourpre qui donne leur couleur aux carapaces des crustacés, à la chair du saumon et des crevettes, et aux ailes des flamants roses. Son action pour lutter contre les radicaux libres peut être jusqu’à 50 fois plus efficace que la vitamine E ou le bêta-carotène !

L’astaxanthine est un puissant antioxydant qui pourrait notamment avoir un effet protecteur contre les effets nocifs des rayons ultraviolets et jouer un rôle dans le processus anti-inflammatoire.

Diverses études ont montré son action bénéfique sur l’équilibre émotionnel, le bien-être des articulations sensibles, le maintien du taux de cholestérol.

Equilibre émotionnel

Les oméga-3 sont déjà réputés pour leurs bienfaits sur l’équilibre émotionnel. C’est encore plus le cas pour le krill :les phospholipidesque renferme l’huile de krill permettraient aux oméga-3 qui la composent de traverser la barrière naturelle qui les empêche normalement de pénétrer jusque dans les neurones du système nerveux central.

Certains chercheurs pensent que l’huile de krill pourrait s’avérer utile pour le traitement de divers désordres psychiques :dépression, troubles bipolaires, autisme, par exemple.

Cholestérol

Une étude menée à Montréal a démontré que l’huile de krill était de 8 à 10 fois plus efficace que l’huile de poisson, pour abaisser le taux sanguin de cholestérol et augmenter le taux de bon cholestérol (HDL).

Au cours de la même étude, les chercheurs ont également découvert que l’huile de krill abaisse le taux de glucose sanguin de 6% contre seulement 3% pour l’huile de poisson. Bon pour les risques de diabète gras !

Troubles inflammatoires

En Ontario, un essai a été mené auprès de 90 patients souffrant de troubles cardiovasculaires, d’arthrite rhumatoïde ou d’arthrose, et présentant tous des signes cliniques d’inflammation chronique. Durant l’étude, les participants ont cessé de prendre les anti-inflammatoires qu’ils prenaient normalement.

Après un mois de traitement, les marqueurs inflammatoires avaient diminué d’environ 30 % chez les sujets du groupe ayant pris de l’huile de krill ; la douleur, la raideur et les incapacités physiques étaient nettement moindres.

Tout simplement les meilleurs actifs naturels nécessaires à la jeunesse, au confort et à la santé de votre cœur, vos artères, votre cerveau, votre peau, vos muscles, vos articulations… et toutes vos cellules.

Krill Protect associe au Krill les plus puissants antioxydants de la nature pour devenir l’Antioxydant Total qui révolutionne votre organisme !

SOD :principal antioxydant produit par notre organisme en première réaction défensive contre les radicaux libres.

OPC de Raisin :les antioxydants les plus puissamment protecteurs. Une action 20 fois plus grande que la vitamine C et 50 fois plus grande que la vitamine E !


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Des antioxydants, des radicaux libres ? C’est quoi, et ça sert à quoi ?

Dans les articles précédents, nous avons parlé des propriétés antioxydantes de certaines vitamines.
Avant de poursuivre l’alphabet vitaminique avec la vitamine E, qui est aussi un antioxydant remarquable, il m’a paru intéressant de parler de ce sujet, que certaines et certains ne connaissent peut-être pas trop.

Flavonoïdes, zinc, sélénium… vous avez certainement entendu parler de ces fameux antioxydants censés nous protéger contre les radicaux libres. Mais ça fonctionne comment, ces « bazars » ?

C’est avec l’identification des vitamines A, C et E qu’est apparue l’importance des antioxydants dans la biochimie des organismes vivants.
Les mécanismes des antioxydants ont été étudiés à partir du moment où l’on a compris qu’une substance antioxydante devait être elle-même facilement oxydable. Les recherches sur la vitamine E dans l’oxydation des graisses ont démontré son rôle dans l’élimination de molécules contenant un atome célibataire d’oxygène actif avant que ces molécules n’attaquent les cellules.
La majorité des êtres vivants ont besoin d’oxygène pour assurer leur existence alors que cet oxygène est une molécule hautement réactive qui produit des dégradations sur les organismes vivants, du fait de l’instabilité que lui confère cet « oxygène célibataire ».

Radicaux libres

Un radical libre est une entité chimique possédant un ou plusieurs électrons célibataires sur sa couche externe ; l’instabilité de ces entités chimiques augmente avec le nombre d’électrons célibataires.
Cependant, l’organisme produit lui-même les radicaux libres dont il a besoin :
Ils entrent dans les processus de production d’énergie par exemple.
Ils interviennent également dans les mécanismes immunitaires en permettant de lutter contre les bactéries ou les virus.
Mais sous certaines conditions, ils peuvent être produits en excès et se mettent à dégrader les parois des cellules, les protéines ou l’ADN.
Cependant, les organismes possèdent un système d’antioxydants et d’enzymes qui agissent ensemble pour empêcher ces dégradations, notamment sur des cellules comme l’ADN, les lipides et les protéines.

Antioxydants

Un antioxydant est un composé qui va pouvoir réagir avec un radical libre (oxydant) pour le neutraliser ; ce sont essentiellement des vitamines et des oligo-éléments ; ils vont réagir avec les radicaux libres pour les rendre inoffensifs.
Dans l’organisme, les antioxydants éliminent en permanence les radicaux libres en excès.

Les problèmes se posent lorsqu’un déséquilibre apparaît
Un déséquilibre peut être lié à un manque d’antioxydants dans l’alimentation. Mais il est également dû à des facteurs extérieurs, qui vont entraîner une augmentation de la quantité de radicaux libres. Citons notamment :
La cigarette ;
L’alcool ;
La pollution ;
L’exposition au soleil ;
L’exercice physique intense ;
Certains médicaments.
Les antioxydants présents dans les aliments protègent de l’oxydation les molécules organiques, par exemple les graisses ou l’ADN ; de plus, les antioxydants semblent jouer un rôle protecteur contre la cancérogenèse.
De nombreuses maladies (on parle de centaines) seraient liées à un déséquilibre entre antioxydants et radicaux libres. Mais les recherches sur le sujet sont nombreuses et parfois contradictoires.
Par contre, elles semblent fortement corréler des maladies, comme le cancer et les maladies cardiovasculaires, à un excès de radicaux libres.
La cataracte, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) ou les problèmes articulaires sont également souvent cités.

Antioxydants vs radicaux libres

Antioxydants vs radicaux libres

Les principaux antioxydants se trouvent dans un grand nombre d’aliments

Vitamine C : poivron, goyave, oseille, citron, orange, kiwi, choux, papaye, fraise, etc.
Vitamine E : je vous le dirai dans le prochain article.
Vitamine A : beurre, œuf, foie, etc.

Nos besoins quotidiens en antioxydants

Il n’y a pas de recommandation officielle en ce qui concerne spécifiquement les antioxydants.
Par contre, il existe une recommandation pour la principale source d’antioxydants que sont les fruits et légumes : de 7 à 10 portions par jour.
Au rayon fruits, les « petits » remportent la palme : bleuets, mûres, canneberges, framboises, fraises, pruneaux, etc.
Au rayon légumes, ce sont l’artichaut, l’asperge, le brocoli, le chou rouge, le poivron jaune et les pommes de terre.
Pour finir, les légumineuses, parmi lesquelles les 3 espèces de haricots : blancs, pinto et rognon.
Les antioxydants les plus connus sont :
le ß-carotène (provitamines A),
l’acide ascorbique (vitamine C),
le tocophérol (vitamine E),
les polyphénols et le lycopène qui incluent :
les flavonoïdes (très répandus dans les végétaux),
les tanins (dans le cacao, le café, le thé, le raisin, etc.),
les anthocyanes (notamment dans les fruits rouges),
et les acides phénoliques (dans les céréales, les fruits et les légumes).
Le sélénium et le zinc, qui ne sont pas des vitamines (à suivre)…