Boutique Biologiquement.comQu’est-ce qu’un antioxydant?

  Posté par antioxydants       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Les recherches effectuées par Iams font avancer les connaissances sur les nutriments antioxydants chez le chat et le chien. Le bienfait qu’ils procurent est l’amélioration des fonctions immunitaires.

Les antioxydants sont importants et sont présents de façon naturelle; ils favorisent le maintien de la santé en ralentissant le processus de vieillissement, lequel détruit les molécules cellulaires.
Chez le chien, les antioxydants peuvent également jouer un rôle important dans l’amélioration de la réponse immunitaire et dans la reconnaissance des agents pathogènes ayant fait l’objet de vaccins. Ils sont particulièrement essentiels chez les jeunes animaux qui reçoivent des vaccins alors que leur système immunitaire n’est pas complètement développé.
Chez les chiens et les chats âgés, les antioxydants peuvent également renverser la perte fonctionnelle des cellules immunitaires. Un mélange de plusieurs antioxydants en quantités modérées peut être plus efficace que la teneur élevée d’un seul antioxydant.

Antioxydants

Les antioxydants sont des nutriments présents de façon naturelle dans le corps et dans les plantes comme les fruits et les légumes. Parmi les antioxydants courants, on compte la vitamine A, la vitamine C, la vitamine E et quelques composés appelés caroténoïdes (comme la lutéine et le bêtacarotène).

Les fruits et légumes riches en antioxydants naturels puissants
Les fruits et légumes riches en antioxydants naturels puissants

Comment fonctionnent les antioxydants

Lorsque les cellules fonctionnent normalement dans le corps, elles produisent des molécules endommagées appelées radicaux libres. Ces radicaux libres sont très instables et ils volent des composés aux autres molécules cellulaires, comme le gras, les protéines ou l’ADN, ce qui cause encore plus de dommages.

Ces dommages entraînent une série de réactions et endommagent rapidement des cellules entières, ce qui provoque leur mort. Ce processus s’appelle la peroxydation. La peroxydation est utile, car elle aide le corps à détruire les cellules qui ont dépassé leur durée de vie utile et elle détruit les bactéries, ainsi que les parasites. Toutefois, elle détruit ou endommage des cellules saines lorsqu’elle n’est pas surveillée.

Les antioxydants aident à prévenir la destruction des cellules dans tout le corps en fournissant les composants qui stabilisent les radicaux libres. Fait encore plus important, les antioxydants reviennent à la surface d’une cellule pour en stabiliser les autres composants cellulaires au lieu de les endommager.

Lorsqu’il n’y a pas assez d’antioxydants pour arrêter le processus de peroxydation, les radicaux libres commencent à endommager les cellules saines, ce qui peut provoquer des problèmes. Par exemple, les radicaux libres peuvent endommager les cellules immunitaires et entraîner un risque accru d’infections.

Les antioxydants et la réponse immunitaire

Puisque les antioxydants jouent un rôle clé réduit les dommages que subissent les cellules comme celles du système immunitaire, de récentes études ont été effectuées sur les bienfaits de certains antioxydants sur le système immunitaire des chiens. Les résultats de ces études montrent que les antioxydants sont importants et qu’ils aident au maintien d’un système immunitaire sain chez les chiens.

Les recherches ont également démontré que chaque antioxydant aide le système immunitaire de façon unique; ainsi, une teneur élevée d’un même antioxydant n’est pas aussi efficace qu’un groupe de plusieurs antioxydants.

Les antioxydants et le vieillissement

Des études récentes ont également porté sur l’effet du vieillissement sur la réponse immunitaire. Les résultats indiquent qu’à mesure qu’un chien vieillit, la réponse immunitaire de ses cellules diminue. Le fait d’inclure des antioxydants dans sa nourriture peut ralentir la diminution de la fonction des cellules immunitaires, tel qu’indiqué ci-dessous en ce qui concerne la vitamine E chez les chats.
Toutefois, l’augmentation de la réponse immunitaire cellulaire n’est pas toujours proportionnelle à la quantité de vitamine E. Même si une diète contenant 250 UI de vitamine E par kilogramme a amélioré la réponse immunitaire chez les chats âgés, le fait d’ajouter 500 UI/kg n’entraîne pas le même effet bénéfique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *