Boutique Biologiquement.comEpinards carottes abricots antioxydants naturels puissants préviendraient Alzheimer

  Posté par antioxydants       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]

Les épinards font partie des aliments santé que l’on ne devrait pas bouder dans notre assiette. Ils aideraient à prévenir la maladie d’Alzheimer, selon une étude allemande.

Popeye n’en attendait pas tant : manger des épinards aurait un effet protecteur contre la maladie d’Alzheimer. Des chercheurs de l’université d’Ulm en Allemagne ont réalisé une étude qui souligne en effet les potentiels bienfaits des fruits et légumes riches en antioxydants comme les épinards, les carottes et les abricots.

Abricot riche en anti-oxydants naturels puissants
Abricot riche en anti-oxydants naturels puissants

Les chercheurs ont établi un lien entre un faible niveau de vitamine C et de bêta-carotène. Le bêta-carotène tout comme la vitamine C ont des propriétés antioxydantes naturelles puissantes, capables de neutraliser les radicaux libres, impliqués dans le vieillissement des cellules.

Cette petite étude a consisté à analyser les différences entre un groupe de 74 patients atteints d’Alzheimer à un stade modéré et un groupe 158 sujets sains. Les participants, âgés entre 65 et 90 ans, ont été soumis à des tests neuropsychologiques, des tests sanguins et un calcul de leur IMC (Indice de masse corporelle). Ils ont également répondu à des questions sur leur style de vie.

Si les deux groupes ont montré des niveaux similaires de vitamine E, de coenzyme Q10, un puissant antioxydant naturel et en lycopene, un caroténoïde.
En revanche, les patients malades ont présenté une concentration beaucoup plus faible en vitamine C et en bêta-carotène que les volontaires en bonne santé.

De ces résultats, les chercheurs émettent l’hypothèse que la vitamine C et le bêta-carotène jouent un rôle préventif dans le déclenchement et le développement des démences comme la maladie d’Alzheimer. Il se pourrait en effet que ces antioxydants naturels puissants ralentissent la dégénérescence progressive des cellules du cerveau, caractéristique de la maladie d’Alzheimer. D’autres travaux doivent encore être faits pour pouvoir confirmer cette piste.

D’autres études se sont intéressées à l’impact de l’alimentation dans la prévention de la maladie d’Alzheimer. Le régime crétois, ou méditerranéen à base de poissons, de fruits et de légumes, de céréales et d’huile d’olive, pourrait préserver les facultés cognitives, dont la détérioration est symptomatique de la maladie d’Alzheimer.

Une autre étude a suggéré que le maintien d’une activité physique exercerait une action bénéfique contre la maladie.